Un agriculteur dans la tourmente à Souboz

Concilier normes vétérinaires et paysagères peut se transformer en véritable casse-tête pour ...
Un agriculteur dans la tourmente à Souboz

Entre normes vétérinaires et paysagères, Claude Schär se retrouve coincé

Claude Schär doit agrandir sa ferme pour donner sufisamment d'espace à ses vaches, mais répondre aux exigences du Patrimoine bernois lui coûterait trop cher Claude Schär doit agrandir sa ferme pour donner sufisamment d'espace à ses vaches, mais répondre aux exigences du Patrimoine bernois lui coûterait trop cher.

Concilier normes vétérinaires et paysagères peut se transformer en véritable casse-tête pour les agriculteurs. Claude Schär, de Souboz, en fait l’amère expérience depuis maintenant six ans. Il doit agrandir son exploitation pour offrir davantage d’espace à ses vaches, comme le demande la loi sur la protection des animaux. Problème : le village de Souboz est protégé par l’inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale, et les règles à suivre pour de nouvelles constructions sont très strictes.

L’agriculteur a déjà fait plusieurs propositions pour répondre aux exigences qui lui sont posées, mais ses projets sont toujours rejetés par la Commission de protection des sites et des paysages et le Patrimoine bernois. Une situation que dénonce le président de la Chambre d’agriculture du Jura bernois. Bernard Leuenberger rappelle que cela engendre sans cesse des frais supplémentaires pour l’agriculteur. Ce dernier risque aussi de se retrouver hors la loi, car le service vétérinaire cantonal ne peut pas prolonger ses dérogations indéfiniment et doit faire appliquer la loi. Au final, Claude Schär risque de devoir déplacer son exploitation à l’extérieur du village, ce qui ne correspond pas à la volonté de la commune qui souhaite garder sa tradition agricole.

Le président de la CAJB souhaite que cette situation soit discutée sur le plan politique. Des contacts en ce sens seront pris avec des députés du Jura bernois. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus