De nouveaux étalons pour la race Franches-Montagnes

Le Franches-Montagnes compte douze nouveaux reproducteurs. Onze étalons de trois ans et un ...
De nouveaux étalons pour la race Franches-Montagnes

Douze étalons reproducteurs de la race Franches-Montagnes ont été approuvés samedi à l’issue du test en station qui s’est déroulé au Haras national d’Avenches

Sélection nationale cheval Franches-Montagnes, Glovelier Le cheval de Jean Chêne, le numéro 23 Nitard du Mécolis, est arrivé premier de l'approbation des nouveaux reproducteurs qui s'est tenue à Avenches.

Le Franches-Montagnes compte douze nouveaux reproducteurs. Onze étalons de trois ans et un de quatre ans ont été approuvés samedi lors de la finale du test en station qui s’est déroulé pendant 40 jours au Haras national d’Avenches. Ces chevaux ont réussi toutes les étapes très sélectives de l’approbation qui comprend notamment une appréciation du modèle et des allures, un test de comportement ou encore un contrôle clinique.

 

Une dominance jurassienne

Le vainqueur du test en station 2017 est l’étalon de Jean Chêne de Damvant, Nitard du Mécolis. « Il a été exceptionnel au niveau de l’équitation avec une très bonne allure et beaucoup de mouvement », selon le gérant de la Fédération suisse du Franches-Montagnes, Stéphane Klopfenstein. Ce dernier signale d’ailleurs que les chevaux approuvés cette année se démarquent globalement par le pas à l’équitation et la maniabilité à l’attelage qui sont sensiblement supérieurs à la moyenne. Tous ceux qui ont été retenus proviennent du Jura historique.

Sur les seize étalons en course, deux ont été volontairement retirés par leur propriétaire et deux autres ont été disqualifiés pour des raisons de santé. /comm+alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus