SEMRA plus poursuit ses efforts

Un nouveau projet pour l’association SEMRA plus. La Fondation suisse pour les enfants malades ...
SEMRA plus poursuit ses efforts

Un panel d’actions pour soutenir les prestations de la Fondation suisse pour les enfants malades en République d’Arménie

Le camp du lac Aparan Le camp du lac Aparan se déroule en pleine nature.

Un nouveau projet pour l’association SEMRA plus. La Fondation suisse pour les enfants malades en République d’Arménie va parrainer des séjours d’enfants malades ou convalescents dans le camp du Lac Aparan dans les montagnes arméniennes de l’Aragats. Ces deux semaines de vacances sont encadrées par du personnel médical. Ce séjour coûte 600 francs par enfant. Une somme colossale, qui représente des mois de salaires en Arménie selon Jean-Luc Baierlé, coordinateur du directoire.

Cette nouvelle action vient compléter les différentes prestations que fournit la Fondation à l’hôpital pédiatrique d’Arabkir, situé dans la capitale Erevan. L’année dernière, 45'000 francs de matériel et de médicaments ont été offerts par SEMRA plus. De plus, le comité a réussi à convaincre une entreprise pharmaceutique de livrer de l’érythropoëtine (EPO) pour 56'000 francs.

Pour financer ces différentes actions, deux nouvelles manifestations sont mises sur pied ces prochaines semaines. Le 26 mars à 17h au collège Thurmann à Porrentruy, des films réalisés notamment par le cinéaste amateur Jacques Daucourt seront projetés. Ils ont été tournés en Arménie. Un mois plus tard, les concerts de Piano à Porrentruy seront destinés à soutenir la fondation SEMRA plus, le 23 avril, à 10h30 (Mozart) et à 16h (Mozart, Beethoven, Brahms, Ravel, Emlas), à l’Inter. Entrée libre, collation arménienne à disposition. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus