Quand le cinéma rend vert

Le Festival du Film Vert arrive dans l’Arc jurassien. A l’image du film Demain, le cinéma écologiste ...
Quand le cinéma rend vert

Le Festival du Film Vert arrive dans l’Arc jurassien. A l’image du film Demain, le cinéma écologiste suscite des vocations. Exemple à la Neuveville avec le projet Demain 2520

Couvrant toute la Suisse, le Festival du Film Vert a fait halte au cinéma des Epancheurs à la Neuveville. (Photo: J.Jacquet) Couvrant toute la Suisse, le Festival du Film Vert a fait halte au cinéma des Epancheurs à la Neuveville. (Photo: J.Jacquet)

Un système d’échanges local, un jardin communautaire ou encore des ateliers de récupération… Ce sont quelques-uns des projets que des citoyens aimeraient voir naître à la Neuveville. Porté par le film Demain, qui montre des initiatives locales face aux crises économiques et environnementales, un groupe s’est mis en place sous le nom « Demain 2520 ». Il présente ses projets lors du Festival du film Vert samedi à la Neuveville.

 

Le SEL des relations sociales

Sylvie Augier est mère d’une petite fille. Avec un groupe de huit autres habitants de la commune et du plateau de Diesse elle fait partie du groupe SEL, qui veut créer un système d’échanges locaux. Le principe : chacun offre ses compétences, du prêt de matériel ou encore son surplus de légumes sur une plateforme internet. La rémunération ne se négocie pas en argent mais en temps ou en services rendus. Si tout va bien, le réseau devrait voir le jour d’ici la fin de l’année.

 

Promouvoir l’écologie par le 7e art

Le cinéma a un rôle à jouer pour stimuler ce genre d’actions. « C’est un média moderne, pas trop sec et qui attire » selon le responsable communication du Festival du film Vert à la Neuveville, Jeremy Jacquet. En parallèle aux films, le festival propose des discussions sur l’agriculture et des ateliers pour les enfants dimanche. Il se déroule du 9 au 12 mars à la Neuveville et du 17 au 19 mars à Porrentruy. /sca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus