Des mesures pour les vélos entre Delémont et Soyhières

Les vélos devraient bientôt pouvoir circuler plus facilement entre Delémont et Soyhières. Le ...
Des mesures pour les vélos entre Delémont et Soyhières

Le Gouvernement jurassien a transmis lundi au Parlement un arrêté demandant l’octroi d’un crédit de 640'000 francs pour aménager l’itinéraire cyclable entre Delémont et Soyhières

La route cantonale qui relie Soyhières à Delémont sera élargie et une glissière de sécurité installée pour apporter plus de sécurité aux cyclistes. La route cantonale qui relie Soyhières à Delémont sera élargie et une glissière de sécurité installée pour apporter plus de sécurité aux cyclistes.

Les vélos devraient bientôt pouvoir circuler plus facilement entre Delémont et Soyhières. Le Gouvernement jurassien a transmis lundi matin au Parlement un arrêté qui demande l’octroi d’un crédit de 640'000 francs au Service des infrastructures. Ce montant est destiné à financer l’aménagement de l’itinéraire cyclable entre les deux communes. Il était inscrit au budget l’an dernier mais le projet n’avait pas pu être lancé en raison de diverses complications au niveau des autorisations de construire. L’exécutif doit donc demander une rallonge budgétaire au Parlement. La Confédération participera à hauteur de 110'000 francs. Le tronçon concerné est inscrit dans un plan sectoriel depuis son approbation par l’exécutif en 1994. Il fait partie des projets de l’Agglomération de Delémont et de l’itinéraire numéro 23 de Suisse Mobile.

 

Apporter plus de sécurité aux cyclistes

Les travaux envisagés permettront de séparer d’une manière significative les cyclistes du trafic automobile entre Delémont et Soyhières. L’itinéraire numéro 23 de Suisse Mobile passe actuellement par la route cantonale en raison du mauvais état du chemin entre Bellerive et le Colliard.

Des aménagements seront réalisés sur trois secteurs distincts. Le premier se situe entre la Passerelle Lévy du Colliard et la Ferme de Bellerive. Sur ce tracé, le chemin sera séparé en deux. Une moitié sera revêtue d’un enrobé bitumineux, l’autre restera blanche pour répondre aux exigences des marcheurs. Le deuxième secteur va de la ferme de Bellerive jusqu’au carrefour de la route qui part pour la station d’épuration. Ici, les cyclistes resteront sur la route cantonale mais le trottoir sera élargi d’environ un mètre, tout comme le pont qui enjambe le canal de dérivation de Bellerive. Une glissière de sécurité va être installée afin de séparer la mobilité douce du trafic. Des aménagements seront, enfin, réalisés au passage inférieur à l’est de la halte CFF pour améliorer la qualité de roulement.

Les travaux pourraient commencer à la fin du mois du mai et se terminer avant la fin de l'année. Leur début dépendra toutefois de la décision du Parlement qui devrait se prononcer en mai également et de l’autorisation écrite de la Confédération. /comm+alr  

Le chemin entre le Colliard et Bellerive sera séparé en deux. Une partie restera blanche, l'autre sera revêtue de bitume pour les vélos. Le chemin entre le Colliard et Bellerive sera séparé en deux. Une partie restera blanche, l'autre sera revêtue de bitume pour les vélos.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus