Le lynx capturé à St-Ursanne sera euthanasié

Les deux lynx capturés en février à St-Ursanne et à Longeau, dans le canton de Berne, seront ...
Le lynx capturé à St-Ursanne sera euthanasié

Le lynx capturé en février à St-Ursanne ne pourra pas être réintroduit dans la nature, car il est porteur d'un virus

 (Photo: archives)

Les deux lynx capturés en février à St-Ursanne et à Longeau, dans le canton de Berne, seront euthanasiés. D’après le centre de recherche sur l’écologie des carnivores, les deux animaux sont porteurs du virus de l'immunodéficience féline, aussi appelée le « sida du chat ». Un troisième lynx capturé dans la région l’an dernier le sera également pour les mêmes raisons.

Selon les spécialistes, ce sont les premiers félins sauvages en Europe qui développent des anticorps qui révèlent la présence de ce virus. Ce dernier a été introduit récemment dans la population de lynx. Pour ne pas que ces individus contaminent d’autres animaux, le centre de recherche sur l’écologie des carnivores est contraint de les euthanasier. Le centre souligne que ce virus, dont on soupçonne qu’il provient du chat, n’est pas dangereux pour l’homme. Initialement, il était prévu que les lynx capturés à St-Ursanne et Longeau soient réintroduits dans un parc national autrichien. /ats+mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus