Un poste de secrétaire qui fait débat à Haute-Sorne

Des débats nourris pour la création d’un nouveau poste de travail à Haute-Sorne. Le Conseil ...
Un poste de secrétaire qui fait débat à Haute-Sorne

Le Conseil général de Haute-Sorne a accepté mardi soir la création d’un poste de secrétaire pour le cercle scolaire primaire de la commune, les élus ont toutefois décidé d’augmenter le taux d’activité proposé par le Conseil communal

école Photo : archives

Des débats nourris pour la création d’un nouveau poste de travail à Haute-Sorne. Le Conseil général de la commune fusionnée a accepté mardi soir de créer un poste de secrétaire pour le cercle scolaire primaire. Le principe de mettre en place une telle fonction avait été accepté sans opposition l’an dernier par le législatif. Le taux d’activité de 30% proposé par le Conseil communal dans son message n’a toutefois pas séduit les élus. Ces derniers ont décidé de l’augmenter à 50% comme le souhaitait la Commission d'école. Les arguments du maire n’ont pas fait mouche. Jean-Bernard Vallat estimait qu’il vaut mieux commencer avec un taux plus bas et éventuellement l’augmenter que de le diminuer après coup.

En matière d’école, les élus ont également voté à l’unanimité un crédit de 211'600 francs destiné à la rénovation des vestiaires, des douches et des sanitaires de la halle de gymnastique de l’École secondaire de la Haute-Sorne. Ces installations sont actuellement dans un état de dégradation très avancé, selon l’exécutif. Un vestiaire sur deux ne peut plus être chauffé correctement. Les travaux devraient être effectués durant les prochaines vacances scolaires estivales. Les villages de Boécourt et Saulcy doivent toutefois encore se prononcer.

 

Plus d’un million pour l’éclairage

Le Conseil général a aussi donné à l’unanimité son préavis positif à un crédit cadre de 1,5 million de francs pour l’assainissement complet de l’éclairage public. Le peuple aura le dernier mot en votation populaire le 21 mai. Si un « oui » sort des urnes, les 1'500 luminaires de la commune seront équipés d’une technologie LED radio-pilotée. Chaque point lumineux pourra être contrôlé à distance en temps réel. Ce système doit permettre de remonter diverses informations au bureau communal telles que la consommation ou d’éventuelles pannes. Il doit également apporter une économie d’énergie de l’ordre de 70%, ce qui représente environ 105'000 francs par année. Selon le Conseil communal, il est urgent de procéder à ces travaux car la loi interdit désormais la commercialisation des ampoules à base de mercure et de sodium actuellement utilisées à Haute-Sorne.

 

De l’argent pour la RC18 et des nominations

Un crédit de 314'300 francs a été approuvé pour les aménagements nécessaires à la réfection de la route cantonale entre le passage à niveau et le giratoire A16 à Glovelier. Les travaux consisteront principalement au remplacement de la couche supérieure d’enrobé par un revêtement phono-absorbant. Ils doivent permettre la diminution des nuisances dues à la circulation dans ce secteur.

Le législatif a, enfin, procédé à la nomination de Karine Beucler de Bassecourt ainsi qu’Élodie Chapuis et Alain Girardin de Glovelier à la Commission d’école primaire. Jessica Wiser de Courfaivre a, quant à elle, été nommée membre à la Commission de dicastère « Écoles, culture, sports et affaires sociales ». /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus