Communiquer pour mieux vendre le bois jurassien

L’exploitation du bois en Suisse se trouve face à de gros défis. Communiquer en faveur de l’achat ...
Communiquer pour mieux vendre le bois jurassien

L’exploitation du bois en Suisse se trouve face à de gros défis. Communiquer en faveur de l’achat d’un produit indigène, c’est le grand objectif de Lignum-Jura, la communauté jurassienne en faveur du bois

bois Le bois suisse coûte plus cher que celui importé depuis l'étranger (photo: archives).

Lignum-Jura et tout le secteur défendant le bois suisse se trouve dans une posture délicate. L'association tient son assemblée jeudi. En amont, son président Jean-Marc Heusler explique la difficulté de la tâche. « L’exploitation forestière coûte plus chère qu’à l’étranger. Il y a aussi eu l’abandon du taux plancher et puis tout un tas de conditions cadres qui rendent l’exploitation de la forêt jurassienne très difficile ».

 

Communiquer : la priorité

Pour contrer cette tendance, une stratégie de communication a été mise sur pied. En 2014 déjà, l’initiative #Woodvetia a été lancée. Elle vise à « sensibiliser durablement les Suisses lorsqu’ils achètent des meubles, construisent ou rénovent une maison ». Le but final : acheter du bois indigène. En septembre, dans la même lignée, deux journées du bois suisse seront organisées sur sol jurassien.

« Le but est maintenant de communiquer sur le bois suisse et de transmettre cette passion. Quand on entre dans ce domaine, on entre en religion, car c’est vraiment une activité et des hommes qui sont extraordinaires. La question du développement durable pour notre pays est aussi mise en avant », termine Jean-Marc Heusler. /jore


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus