Régime sec pour la région

Mars a atteint des records de température, début avril nous a aussi gâtés en termes d’ensoleillement ...
Régime sec pour la région

Les précipitations se font rares depuis l’été passé

chaleur, soleil Photo: archives

Mars a atteint des records de température, début avril nous a aussi gâtés en termes d’ensoleillement et d’absence de nuages. Une tendance qui dure depuis des mois, soit depuis l’été passé. C’est surtout cet hiver que la sécheresse a frappé la région, avec très peu de précipitations sur l’ensemble de la saison.

Si ce phénomène fait le bonheur de ceux qui apprécient les activités estivales, il n’est pas sans conséquences. Les nappes phréatiques peinent à se remplir, ce qui pourrait poser problème sur le plus long terme. Un fait confirmé par l’office cantonal jurassien de l’environnement qui tient toutefois à rassurer : pas de quoi s’affoler même si les niveaux des cours d’eau sont effectivement bas en ce moment. L’occasion de rappeler que chaque commune gère ses ressources d’eau et sonne l’alarme si besoin est.

Un retour à la normale reste, par ailleurs, possible. Les nappes pourraient se remplir à nouveau si les conditions météorologiques adéquates sont remplies. Selon Martine Rebetez, professeure de climatologie appliquée à l’Université de Neuchâtel et à l’Institut de recherches fédérales WSL, il faudrait des précipitations fréquentes mais peu abondantes sur une durée d’environ un an.

Martine Rebetez rappelle aussi que cette sécheresse s’inscrit dans une tendance générale, dûe au réchauffement climatique. Un réchauffement auquel participe le phénomène El Niño au niveau mondial. Ce dernier n’a en revanche pas d’effet direct sur les conditions météorologiques du continent européen. /lgu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus