Delémont’BD mise sur la diversité

Près de 50 auteurs en tout genre dont trois Grands Prix d’Angoulême. Delémont BD a dévoilé ...
Delémont’BD mise sur la diversité

Les organisateurs du festival Delémont’BD ont dévoilé mardi les contours de la troisième édition de la manifestation qui s’annonce éclectique

L'affiche 2017 de Delémont'BD a été réalisée par l'invité d'honneur, Régis Loisel. L'affiche 2017 de Delémont'BD a été réalisée par l'invité d'honneur, Régis Loisel.

Près de 50 auteurs en tout genre dont trois Grands Prix d’Angoulême. Delémont BD a dévoilé mardi matin le programme de la troisième édition du festival de bande dessinée qui se déroulera du 9 au 11 juin dans la capitale jurassienne. Comme révélé il y a plusieurs mois, Régis Loisel sera l’invité d’honneur de la manifestation. Le Français a notamment signé les séries La Quête de l’Oiseau du Temps, Peter Pan et plus récemment Café Zombo, un hommage au célèbre Mickey. Au total, huit expositions seront proposées durant les trois jours dont une rétrospective d’envergure dédiée à Régis Loisel.

 

Les Suisses largement à l’honneur

Les Suisses seront aussi comme de coutume présents en nombre. Patrick Chappatte et son épouse, la journaliste d’investigation Anne-Frédérique Widmann, présenteront Les Couloirs de la mort. Cette exposition est le résultat d’une année d’enquête menée aux États-Unis sur l’attente des condamnés à mort. Leur travail comprend des interviews mais aussi des dessins de prisonniers. Les Chaux-de-Fonniers Plonk&Replonk feront découvrir au public leur détournement de divers tableaux du Musée d’Orsay. Un travail réalisé à l’occasion des 30 ans du musée.

 

Trois Grands prix d’Angoulême à Delémont

Outre Régis Loisel qui avait remporté le Grand prix du festival international de la bande dessinée en 2003 à Angoulême, les lauréats des deux dernières années seront aussi de passage à Delémont. Il s’agit du Belge Hermann, auteur notamment de la série Bernard Prince et du Suisse Cosey qui a réalisé Souviens-toi Jonathan.

Les organisateurs de Delémont BD tiennent toutefois aussi à mettre en avant les auteurs peu connus et la jeunesse. Ils organisent pour la première fois une résidence de bande dessinée la semaine prochaine. Onze jeunes talents romands et alémaniques présenteront lors du festival leurs créations sur le thème du monstre. Les enfants devraient aussi trouver leur bonheur grâce à Petit Poilu, une série belge de bande dessinée muette.

Sur une touche plus intime, des expositions seront consacrées aux chroniques sensibles de la Genevoise Peggy Adam, aux œuvres oniriques et fantasmagoriques du Français Stan ou encore aux dessins de nus du Grand Trissou 2017, Régis Loisel.

Les rencontres avec le public, les performances et projections cinéma seront, quant à elles, dévoilées le 11 mai. Ce sera également le cas de la vingtaine d’expositions off proposées dans toute la ville lors du festival. /comm+alr  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus