La réflexion est lancée pour plus d'éthique

La Caisse de pensions de la République et Canton du Jura n'exclut pas d'élaborer une charte ...
La réflexion est lancée pour plus d'éthique

Une semaine après le lancement de l'initiative du GSsa et des jeunes Verts pour interdire aux caisses de pensions d'investir dans l'industrie d'armement, la Caisse de pensions de la République et Canton du Jura n'exclut pas d'élaborer une charte éthique pour ses placements

 La Caisse de pensions de la République et Canton du Jura est prête à engager la réflexion pour plus d'éthique dans les placements financiers.

Faut-il interdire aux Caisses de pension de financer des entreprises d’armement ? L’initiative lancée la semaine dernière par le Groupe pour une Suisse sans armée et par les jeunes Verts ouvre le débat. Du côté de la caisse de pension jurassienne, qui gère près d’1 milliard 120 millions francs de capital, la porte est ouverte pour plus d’éthique dans les investissements. Notamment dans les paniers d’actions internationales. Mais difficile de fixer la ligne rouge, surtout qu’il faut assurer les rentes des assurés. Notre entretien avec Emmanuel Koller, directeur de la Caisse de pensions de la République et Canton du Jura:

 Emmanuel Koller dirige la Caisse de pensions de la République et Canton du Jura depuis le mois de janvier 2017.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus