Un demi-siècle d’existence pour les Ateliers Protégés Jurassiens

Les Ateliers protégés jurassiens fêtent cette année leur 50e anniversaire, ils lancent pour ...
Un demi-siècle d’existence pour les Ateliers Protégés Jurassiens

Les Ateliers Protégés Jurassiens fêtent cette année leur 50e anniversaire, ils lancent pour l’occasion un centre de formation

Les Ateliers Protégés Jurassiens à Delémont. Les Ateliers Protégés Jurassiens à Delémont.

Les Ateliers Protégés Jurassiens veulent combler une lacune pour les personnes en situation de handicap. À l’occasion de leur 50e anniversaire, les APJ vont ouvrir un centre de formation. La démarche a pour but d’offrir une formation professionnelle complète. Aujourd’hui, certains jeunes arrivent aux ateliers sans métier. Aucune offre de ce type n’existe dans le canton du Jura. D’une durée de deux ans, elle permettra également à ceux qui en ont les capacités de se préparer à la filière Attestation Fédérale de Capacité (AFP). « L’AI attend cette prestation car ils n’avaient, pour l’heure, pas de lieu de formation pour ces personnes », souligne le directeur général de la Fondation Les Castors, Thierry Bohlinger.

 

Une bonne santé

Les Ateliers Protégés Jurassiens ont été fondés en 1967 sous l’impulsion de mères d’enfants en situation de handicap. Aujourd’hui, ils se portent plutôt bien selon Thierry Bohlinger. Deux ateliers ont notamment pu être décentralisés et intégrés dans des entreprises privées. Ils doivent toutefois faire face à un contexte économique difficile. Les travaux de sous-traitance confiés par l’industrie régionale s’affichent à la baisse. Les mesures d’économie OPTIMA ont également laissé des traces même si le directeur général estime être bien soutenu par les autorités cantonales.

La Fondation organise une grande fête pour célébrer ce 50e anniversaire le vendredi 28 avril à la Croisée des Loisirs à Delémont. Une exposition de peintures réalisées par les travailleurs a été mise sur pied pour l’occasion. Ces œuvres ont été réalisées en collaboration avec Marcel Marchand. Diverses activités sont également au programme pour tous les travailleurs, tels qu’un saut en parapente ou encore un vol au-dessus du Jura. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus