Une crise d’épilepsie qui cause de graves brûlures

Une maman jugée totalement irresponsable d’avoir ébouillanté son fils. L’enfant était alors ...
Une crise d’épilepsie qui cause de graves brûlures

Un garçon ébouillanté par sa mère qui souffrait alors d'une crise d'épilepsie

Tour du Coq à Porrentruy Une triste affaire devant le Tribunal de première instance à Porrentruy

Une maman jugée totalement irresponsable d’avoir ébouillanté son fils. L’enfant était alors âgé de deux ans. Les faits se sont produits en Ajoie en janvier 2012. Le Tribunal de première instance à Porrentruy a rendu son verdict mercredi en fin de journée. Le juge Pascal Chappuis a, à plusieurs reprises, évoqué un accident dans lequel la mère est également une victime. Personne ne sait ce qu’il s’est passé au domicile de la prévenue qui avait alors la garde. Mais selon les experts, l’hypothèse la plus probable est la crise d’épilepsie qui s’est déclenchée au moment des faits. La femme n’était alors pas encore diagnostiquée épileptique. Elle aurait coulé un bain brûlant dans lequel elle aurait plongé son fils. Peu après, elle a appelé une tierce personne qui a constaté que la mère était dans un état second avec les yeux révulsés. L’enfant était alors couché dans un lit à côté d’elle. Le jeune garçon a eu le bas du corps gravement brûlé. Sa vie était d’ailleurs en danger. Fortement complexé, il devra encore subir de nombreuses greffes de peau avant d’atteindre sa taille adulte.

Le juge a donc établi l’irresponsabilité totale de la prévenue comme le requérait le Ministère public. La jeune femme devra poursuivre ses traitements neurologique et psychologique. Les prétentions des parties civiles, du père et de l’enfant, ont été rejetées. Pascal Chappuis a expliqué que la mère n’était pas responsable de l’accident et n’avait pas de ressources financières, elle ne peut donc pas verser des réparations pour tort moral. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus