Peine légèrement réduite dans une affaire de mœurs

Une peine très légèrement allégée pour un septuagénaire accusé d’avoir violé la petite-fille ...
Peine légèrement réduite dans une affaire de mœurs

Le Tribunal cantonal a confirmé en grande partie le verdict prononcé en première instance dans une affaire de viols et d’actes sexuels avec un enfant

palais de justice La justice jurassienne s'est prononcée une deuxième fois sur une affaires de mœurs (photo: archives).

Une peine très légèrement allégée pour un septuagénaire accusé d’avoir violé la petite-fille de son épouse. Le Tribunal cantonal a rendu son verdict mardi matin. L’homme a été reconnu coupable de viols et d’actes sexuels avec un enfant pour deux cas survenus entre 1999 et 2003. Une prévention d’acte sexuel n’a finalement pas été retenue contre lui. L’homme écope finalement d’une peine privative de liberté de 34 mois dont 17 mois fermes avec un sursis partiel de deux ans pour 17 mois. La peine prononcée en juillet dernier par le Tribunal pénal de première instance se montait à 36 mois de prison dont 18 fermes avec un sursis partiel de deux ans pour 18 mois. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus