Medtronic veut fermer son site de Neuchâtel

L’inquiétude est vive pour une centaine d’employés de l’entreprise médicale Medtronic Kyphon ...
Medtronic veut fermer son site de Neuchâtel

L'entreprise américaine spécialisée en technologies médicales entend fermer son site de production de Pierre-à-Bot à Neuchâtel. Les quelque 115 employés du site risquent un licenciement au terme de la période de consultation

 L'entreprise Medtronic Kyphon envisage de fermer son site de production situé à Neuchâtel. (Photo: Medtronic.ch)

Mauvaise nouvelle sur le front de l’emploi dans le canton. Nous l’avons appris, l’entreprise Medtronic Kyphon propose à ses employés de fermer son site de production situé à Pierre-à-Bot, en ville de Neuchâtel. Le géant américain spécialisé en technologies médicales va ouvrir une période de consultation jusqu’au 10 mai. Une centaine de collaborateurs ainsi qu’une quinzaine d’employés temporaires sont concernés.

Il ne s’agit pour l’heure que d’une proposition et pas encore d’une décision, précise Eric Gasser, le porte-parole de l’entreprise que nous avons joint ce mercredi après-midi. Mais rien n’invite à l’optimisme. L’entreprise spécialisée dans le traitement des fractures de vertèbres invoque comme raison principale un marché devenu trop concurrentiel avec une trentaine d’acteurs spécialisés dans le même domaine de la kyphoplastie. Medtronic précise que le contexte économique du franc fort n’a pas joué un rôle déterminant, pas plus que les conditions cadre du canton de Neuchâtel. La direction ajoute aussi avoir étudié toutes les alternatives avant d’en venir à ce qu’elle nomme encore une proposition…

115 collaborateurs sont concernés

Actuellement une centaine d'employés et une quinzaine de temporaires travaillent sur le site de Pierre-à-Bot inauguré au mois de juillet 2007. Ils ont jusqu’au 10 mai, soit quinze jours pour faire part de leurs remarques. On imagine mal comment ils pourront inverser le cours des choses, sachant que sans accord à l'issue des pourparlers, l'entreprise entend procéder au licenciement de l'ensemble du personnel. Cette fermeture, si elle se confirme, est prévue pour la fin de l’année 2018. Les autorités cantonales ont été informées.

Medtronic emploie quelque mille employés en Suisse sur ses sites de Tolochenaz dans le canton de Vaud et Münchenbuchsee dans le canton de Berne. Deux sites qui ne sont pas concernés par la restructuration en cours. /gwe

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus