Un 1er mai pour dénoncer la stratégie du Géant Jaune

Les fermetures de postes au cœur du 1er mai interjurassien. Le comité de la manifestation qui ...
Un 1er mai pour dénoncer la stratégie du Géant Jaune

Syndicom organise une marche de mécontentement en marge du traditionnel cortège de la Fête du travail qui aura lieu cette année lundi à Delémont

 Photo : archives

Les fermetures de postes au cœur du 1er mai interjurassien. Le comité de la manifestation qui réunit plusieurs syndicats dont Unia, l’Union syndicale jurassienne et l’Union syndicale du Jura bernois a présenté mercredi matin le programme prévu cette année pour la Fête du travail.

En marge du traditionnel cortège qui se déroulera lundi de la gare de Delémont à l’espace socioculturel La Cantine, Syndicom a mis sur pied une marche de mécontentement pour dénoncer les intentions des dirigeants du Géant Jaune. D’ici 2020, 500 à 600 offices devraient fermer et la région n’est pas épargnée. Les participants rallieront le village de Rossemaison, dont le bureau postal a fermé il y a quelques années, à la capitale jurassienne. Cette démarche a notamment pour but de sensibiliser la population sur le genre de déplacements que les clients pourraient être appelés à faire pour se rendre à l’office le plus proche, au cas où le leur venait à fermer.

 

Des thèmes actuels

Le comité du 1er mai interjurassien souhaite aussi mettre l’accent cette année sur la protection des travailleurs âgés contre les licenciements. Pour l’heure, les discussions avec les autorités sont bloquées et décevantes selon Thomas Sauvain, secrétaire général de l’Union syndicale jurassienne. Il sera aussi question de l’AVS et de la prévoyance 2020. Un dossier qui divise fortement les syndicats. S’il n’y aura pas d’orateur sur ce thème, le débat ne devrait pas manquer d’après les organisateurs.

Amanda Ioset, secrétaire général de Solidarité sans frontières et Jean-François Donzé, secrétaire régional de Syndicom, prendront la parole lors du rassemblement qui aura donc lieu à la Cantine. Il sera possible de se restaurer. La cuisine sera assurée par des associations jurassiennes dont le CAFF, le Centre de formation pour femmes migrantes.

Le rendez-vous est fixé lundi à 9h45 à la halle des expositions de Delémont. Un déplacement sera organisé jusqu’à Rossemaison. Le cortège du 1er mai partira, ensuite, à 11h de la gare. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus