Une nouvelle histoire signée Mario Botta

Un vaste projet est sur les rails en Ajoie et il pourrait avoir un rayonnement national, selon ...
Une nouvelle histoire signée Mario Botta

L'architecte de renommée internationale Mario Botta a dessiné un projet pour remettre en valeur le site de la décharge de Bonfol

 Mario Botta pose devant le plan de la future construction qui prendra place sur le site de la décharge de Bonfol.

Un vaste projet est sur les rails en Ajoie et il pourrait avoir un rayonnement national, selon ses initiateurs. L'Association Escale Bonfol veut remettre en valeur le site de la décharge de Bonfol, en tournant une page sombre, mais en gardant en mémoire ce qui s'y est passé durant de longues années. Alors que l'assainissement de la décharge touche à sa fin, l'architecte de renommée internationale, le Tessinois Mario Botta, a dessiné une oeuvre architecturale importante. Elle sera complétée par un aménagement naturel des lieux de la part de Biotec Biologie. L'investissement global se monte à 4,65 millions de francs. 200'000 francs proviendront de la chimie bâloise, à la suite d'un accord destiné à revaloriser Bonfol. Une recherche de fonds est lancée pour le reste du financement.

 

On garde le mur, on construit une tour

Il est prévu d'utiliser le mur existant de 200 mètres de longueur et de 12 mètres de hauteur comme souvenir de la décharge industrielle, en tant que symbole aussi de trait d'union entre le passé et le présent et entre l'homme et la nature. Les curieux pourront s'y promener et grimper ensuite dans une tour de 40 mètres de hauteur imaginée par l'architecte Mario Botta, auteur notamment de bâtiments connus à San Francisco, Athènes ou encore Bâle. Sur l'emplacement exact de la décharge, on retrouvera deux grands cercles de chênes, faisant 400 mètres de diamètre chacun. Dans ces sphères, on pourra admirer une multitude d'arbres d'espèces différentes.

 

« Un contrepoids fort »

Les objectifs de cette construction sont multiples, selon Escale Bonfol. Il s'agit principalement d'offrir à ce site une visibilité artistique, médiatique, culturelle et ludique, comme « contrepoids fort » au passé. L'association veut que ce site, qui a connu une histoire sombre, devienne un lieu de rencontre et de partage. C'est aussi pour cela que Mario Botta s'est investi dans ce projet, lui qui accorde une grande importance à la nature et qui veut que la forêt reprenne ses droits sur l'emplacement de la décharge ajoulote.

 

En faire un lieu prisé

Escale Bonfol veut que ce site soit un lieu de passage, de mémoire, de vie et d'avenir. Les visiteurs pourront arpenter les avenues boisées gratuitement. La mobilité douce sera privilégiée avec le parking qui se trouvera à 600 mètres environ des installations. La possibilité d'utiliser le rail actuel pour effectuer du vélorail est également étudiée.

Si tout va bien, le premier lot de travaux sera lancé dès 2018. /mle

Le projet en vidéo


Actualisé le

 

Actualités suivantes