Des vélos sous le Mont-Terri et le Mont-Russelin ?

Il faut également penser aux cyclistes dans la perspective d’une éventuelle ouverture d’un ...
Des vélos sous le Mont-Terri et le Mont-Russelin ?

Le groupe Verts et CS-POP souhaite que le trafic cycliste soit intégré à la réflexion sur l’éventuelle ouverture d’un deuxième tunnel sur la portion en question de l’A16

tunnel Les cyclistes ne doivent pas être oubliés dans les réflexions sur les tunnels du Mont-Terri et du Mont-Russelin (photo: archives).

Il faut également penser aux cyclistes dans la perspective d’une éventuelle ouverture d’un second tube sous les deux montagnes. Le groupe Verts et CS-POP a déposé une motion en ce sens au Parlement jurassien. La démarche est portée par la députée écologiste Erica Hennequin. Elle fait suite à l’adoption par le Parlement en septembre dernier d’une motion transformée en postulat du radical Alain Schweingruber. Le texte demande au Gouvernement jurassien d’intervenir auprès de la Confédération pour mettre un deuxième tube en circulation, soit en ouvrant la galerie de secours, soit en creusant un nouveau tunnel. Pour Erica Hennequin, la requête jurassienne auprès de la Berne fédérale doit également intégrer le trafic cycliste. Elle souhaite que la demande s’accompagne, en parallèle, d’une intervention pour « lancer un projet pilote pour ouvrir le deuxième tube sous les Mont-Russelin et le Mont-Terri à la circulation cycliste et aux deux roues sans moteur à explosion ».

 

Pas simple dans la pratique

Reste que, pratiquement, trois options seraient possibles. La première consisterait à ouvrir la galerie de secours aux cyclistes, ce qui paraît très difficile puisque cette structure permet de répondre à d’éventuels problèmes de sécurité. Deuxième hypothèse : construire un tube uniquement pour les cyclistes ou, la dernière : faire cohabiter voitures et cyclistes dans le second tunnel en question. Erica Hennequin reconnaît que tout cela ne paraît pas évident. « Tout n’est certainement pas faisable mais c’est aux spécialistes de donner des réponses », précise Erica Hennequin. « Il faut voir comme le réaliser, effectivement mais ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas envisager qu’un tube supplémentaire pour les voitures », conclut la députée écologiste de Courgenay. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus