Le choix de Crémines ne changera rien

Le retrait de Crémines du vote communaliste ne crée pas de grands remous pour celui de Moutier ...
Le choix de Crémines ne changera rien

La commune du Cornet a décidé mercredi soir de renoncer au vote communaliste et restera donc dans le canton de Berne

  Le Conseil municipal de Crémines a décidé de se retirer du vote communaliste.

Le retrait de Crémines du vote communaliste ne crée pas de grands remous pour celui de Moutier du 18 juin prochain. Les principaux militants pour et contre le départ de la cité prévôtoise dans le canton du Jura estiment que cette décision n’influencera pas le vote des Prévôtois.

Marcel Winistoerfer, le maire de Moutier, n’est pas surpris par la décision du Conseil municipal de Crémines. Joint jeudi matin par nos soins, il estime que le choix de la commune du Cornet de rester dans le canton de Berne ne fera pas changer d’avis les Prévôtois. Même son de cloche du côté des porte-paroles de Moutier-Prévôté et Moutier Ville Jurassienne. Patrick Roethlisberger et Laurent Coste ne voient aucun lien entre la décision de Crémines et celles futures des habitants de Moutier.

Le retrait de Crémines du vote communaliste a, en revanche, donné le sourire à Patrick Gsteiger. Le président du Comité de pilotage de la fusion des communes du Cornet a expliqué que c’était un point positif dans le projet, car Crémines est une commune qui a du poids. Le député d’Eschert a également parlé d’une inconnue en moins. Il n’a en revanche pas voulu se positionner sur ses attentes quant à la décision de Grandval la semaine prochaine sur son retrait ou non du vote communaliste. /sca + jeb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus