La mairie de Porrentruy convoitée

La bataille s’annonce âpre pour la mairie de Porrentruy. Pierre-Arnauld Fueg a annoncé mardi ...
La mairie de Porrentruy convoitée

Le maire sortant Pierre-Arnauld Fueg a annoncé mardi soir qu’il briguera un second mandat lors des élections communales de cet automne. Les autres principaux partis bruntrutain assurent qu'ils combattront mais n’ont pas encore choisi leur représentant

 (Photo: archives)

La bataille s’annonce âpre pour la mairie de Porrentruy. Pierre-Arnauld Fueg a annoncé mardi soir qu’il briguera un second mandat aux élections communales de cet automne. Suite à cette décision sans surprise, les autres principaux partis bruntrutains ne proposent pas encore d’adversaires au maire sortant. Avant de se décider, ils aiguisent leurs armes.

Car une chose est certaine : combat il y aura. PCSI, PLR et PS présenteront chacun un candidat aux élections communales… Leur choix définitif n’est toutefois pas encore établi.

Le Parti chrétien social indépendant bruntrutain se lance dans la course pour contester un bilan qu’il juge « très très mitigé », selon les mots de Thomas Schaffter. Ce dernier affirme qu’il ne sait pas encore s’il tentera sa chance. Mais s’il se présente, le candidat battu en 2012 assure que ce n’est pas dans un esprit revanchard : « Si je me lance pour la mairie, c’est pour mettre en place le programme prévu par le PCSI pour la ville », nous a-t-il dit.

Du côté du Parti libéral radical, le papable, Gabriel Voirol, se tâte encore avant de prendre une décision. Il avoue avoir été sollicité mais attend d’avoir tous les éléments en main pour faire son choix, par exemple s’il doit se mettre à disposition du parti pour d’autres élections.

Le Parti socialiste partira « bien sûr » avec un candidat, relance Victor Egger. « On en a marre de ces ego surdimensionnés et de ces combats de coq. Il faut passer à autre chose. Notre ville mérite mieux », assène le président du PS bruntrutain. Il ajoute que plusieurs candidats sont sur le feu et que la gauche veut avant tout être une alternative.

Cette élection s’annonce, quoi qu’il en soit, très ouverte. Comme l’a souligné Thomas Schaffter : « Bien aisé celui qui pourra dire qui sera maire de Porrentruy l’année prochaine ». /lbr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus