Delémont dit stop aux déprédations

Plus question de voir les rues jonchées de verres cassés, les bancs sens dessus dessous et ...
Delémont dit stop aux déprédations

La capitale jurassienne entre en lutte contre les incivilités. Deux agents de sécurité sillonneront la vieille ville les soirs de week-end

Acte de vandalisme Acte de vandalisme

Plus question de voir les rues jonchées de verres cassés, les bancs sens dessus dessous et autres excréments au petit matin. Le Conseil communal de Delémont a décidé de prendre des mesures.

 

Une campagne de sensibilisation

Dès ce vendredi, deux agents de sécurité sillonneront la vieille ville, quartier de la cité le plus touché par les déprédations, entre 22h et 4h les vendredis, samedis et veilles de jours fériés. L’objectif sera d’entrer en dialogue avec les personnes qui provoquent ces incivilités ou des nuisances sonores dans un but de prévention. Dans les cas plus sérieux, les agents feront appel à la police pour s’il le faut verbaliser.

Il s’agira également de faire respecter l’interdiction de circuler en vieille ville dès 21h, à l’exception des riverains. Les taxis, bien qu’autorisés à venir déposer ou prendre un client, seront sensibilisés au fait qu’ils ne doivent pas rester stationnés moteur allumés, mais utiliser les places à disposition au parking de l’Etang notamment.

Un courrier a par ailleurs été envoyé aux restaurateurs de la place pour les rendre attentifs aux responsabilités qui leur incombent.

 

Tirer les enseignements

Ces mesures sont pour l’instant prévues jusqu’à fin 2017. Leur coût devrait se monter à environ 40'000 francs. Au terme de l’année, un bilan de l’opération sera tiré pour savoir les suites à adopter. L'opération pourrait alors être abandonnée si les résultats sont jugés suffisamment satisfaisants. Le Conseil communal pourrait à l'inverse opté pour davantage de répression si nécessaire.

Les autorités envisagent par ailleurs d'installer de nouvelles caméras de surveillance, comme c'est déjà le cas dans le secteur de la Gare routière et de la Blancherie. Un système qui a fait ses preuves. Il est toutefois souligné que les vidéos ne sont visionnées qu'en cas de délit et dans les 96h. /ich


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus