Entre champs et forêt, le CABI

À l'orée de Delémont se découvre le CABI. Direction le Domont, à une trentaine de minutes à ...
Entre champs et forêt, le CABI

Le centre suisse de recherche sur les espèces invasives du CABI se situe à l’écart de Delémont, entre les champs et la forêt

À l'orée de Delémont se découvre le CABI. Direction le Domont, à une trentaine de minutes à pieds de la vieille ville, juste avant d’entrer dans la forêt sur la droite, il y a cette grande maison blanche et grise cachée derrière les arbres. Aux alentours, des bâches blanches, des serres ou des carrés de jardin…

Alors, vous vous êtes, peut-être, posé la question en vous promenant du côté du Domont ou en faisant la marche de l'espoir quand vous étiez plus jeune : « Mais qu'est-ce que c'est que ce bâtiment éloigné de la ville, perdu entre les champs et la forêt, aux allures de laboratoire secret ? » Et bien, c'est le centre suisse du CABI (Centre for Agriculture and Biosciences International), qui mène des recherches sur les espèces invasives depuis 1958. Nous vous proposons de découvrir ce lieu particulier en trois petits reportages. Première étape, à l’extérieur de l’institut avec Hariette Hinz, une Allemande qui travaille depuis 25 ans au CABI et qui en est la directrice depuis 2 ans.

Entrons à présent dans le bâtiment de la rue des Grillons à Delémont. À l’intérieur, plusieurs bureaux et laboratoires, dont un remplit de bocaux et de plantes. Patrick Häffliger travaille depuis 18 ans au CABI. Il fait des recherches sur les plantes envahissantes et leurs prédateurs : ici le charançon.

La recherche sur plantes et petites bêtes n’est pas la seule activité du CABI. Depuis 2015, son centre suisse propose une formation post-grade en gestion intégrée des cultures. Une formation inédite qui allie compétences scientifiques et aspects pratiques. Elle vise particulièrement les pays en voie de développement. Manfred Grossrieder enseigne depuis quelques années à des étudiants qui viennent des quatre coins du monde. Il nous explique le programme.

Une douzaine d'étudiants viennent chaque année participer à ce cours sur les hauteurs de Delémont. Voilà, vous savez tout sur le CABI et si vous voulez visiter le centre vous-mêmes . C’est possible grâce à l’université populaire le 14 juin prochain. /lbr

Le CABI en images, de l'extérieur et de l'intérieur.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus


Actualisé le