Six « non » et deux « oui » sur la déchèterie régionale

Huit communes se prononcent dimanche sur un crédit pour la mise en place d’une déchèterie régionale ...
Six « non » et deux « oui » sur la déchèterie régionale

Huit communes se prononcent dimanche sur un crédit pour la mise en place d’une déchèterie régionale dans le district de Delémont

Déchetterie Huit communes statuent sur le crédit concernant le projet de déchèterie régionale dans le district de Delémont (photo: archives)

Le crédit de 4 millions de francs pour la création d’une déchèterie régionale dans le district de Delémont ne passe pas la rampe à Develier. Les citoyens l’ont refusé par 199 voix (50,4%) contre 196 (49,6%), soit une différence de trois suffrages. La participation se monte à 38,4%. Courroux a également refusé le crédit par 440 voix (51,6%) contre 413 (48,4%) avec une participation de 35,8%. Idem à Courrendlin avec 403 (57%) voix contre 304 (43%). La participation a atteint 34,7%. Le crédit a été balayé à Val Terbi par 948 suffrages (92%) contre 83 (8%) pour une participation de 51%. Il a également été largement repoussé à Courtételle - la commune qui a été retenue pour accueillir le site - par 617 voix (83,9%) contre 118 (16,1%). Movelier a refusé pour une petite voix: 51 suffrages (50,5%) contre 50 (49,5%).

Le « oui » l’a en revanche emporté à Haute-Sorne avec 10’16 voix (57,9%) contre 740 (42,1%) pour une participation de 34,3%. Delémont a également accepté l'objet par 1'873 voix (64,8%) contre 1'016 (35,2%). La participation s'élève à 32,7%.

Le projet nécessite l’approbation de 12 communes sur 22 et 8 l’ont ainsi d’ores et déjà accepté. Le délai de réponse est fixé à fin juin. La présidente du SEOD, Françoise Collarin, attend ce délai pour se livrer à une analyse des positions des différentes communes. Elle se dit consciente que le projet génère des réticiences dans les petites communes mais reste toutefois confiante. Outre l’approbation de la majorité des communes, le projet de déchèterie régionale nécessite également l’adhésion de 62% de la population totale pour être accepté tel que prévu. /comm + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus