Le Jura veut un milieu bâti plus compact

Le Gouvernement va réviser une partie de son plan directeur cantonal. Il a présenté lundi matin ...
Le Jura veut un milieu bâti plus compact

Le canton du Jura a présenté lundi matin de nouvelles fiches du plan directeur cantonal pour créer un milieu bâti plus compact et préserver le paysage

Champs à Develier Photo : archives

Le Gouvernement va réviser une partie de son plan directeur cantonal. Il a présenté lundi matin de nouvelles fiches des chapitres « urbanisation » et « mobilité ». Ces documents font suite à l’acceptation par le peuple de la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire il y a quelques années. Ils s’inscrivent également dans le cadre de la Conception directrice du développement territorial.

Les autorités souhaitent que le développement de l’urbanisation se concentre au sein du milieu bâti mais aussi qu’il soit coordonné avec les transports publics. « Auparavant, lorsque l’on voulait accueillir de nouveaux habitants, on développait une nouvelle zone en périphérie, cela n’est plus possible aujourd’hui en raison de la LAT », indique le chef de la Section de l’aménagement du territoire, Arnaud Macquat. Ces nouvelles dispositions sont également un atout pour ce dernier. Elles permettent de revaloriser et réhabiliter les centres anciens des localités avec leurs commerces et leurs services et ainsi de protéger de manière plus efficace le paysage. « Le canton du Jura entend atteindre une population de 80'000 habitants et 40'000 emplois d’ici 2030. L’objectif est de les accueillir dans les meilleures conditions », précise Arnaud Macquat.  

 

 

Des outils pour maîtriser l’urbanisation

Ces fiches du plan directeur cantonal proposent de nouvelles mesures pour maîtriser le développement des zones à bâtir, notamment concernant son dimensionnement en cohérence avec les perspectives démographiques, économiques et paysagères. Elles encouragent, par ailleurs, la collaboration régionale ou intercommunale.    

Les documents sont mis en consultation publique jusqu’au 31 août. Le Parlement se prononcera ensuite sur un message en lien avec ces fiches du plan directeur cantonal. Le Conseil fédéral devrait, enfin, valider le tout avant le 1er mai 2019. /alr   


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus