L’ECA Jura garde le sourire

L’ECA Jura affiche une nouvelle bonne année à son compteur. 2016 a été réjouissante, selon ...
L’ECA Jura garde le sourire

Encore une bonne année pour l’ECA Jura. L’Etablissement cantonal d’assurance affiche un bénéfice de plus de 3,4 millions de francs

ECA Jura Photo: archives

L’ECA Jura affiche une nouvelle bonne année à son compteur. « 2016 a été réjouissante », estime son directeur François-Xavier Boillat. Et pour cause : le nombre de sinistres est certes plus important qu’en 2015, mais il est inférieur à la moyenne des 30 dernières années. Les cas de sinistres dus au feu se montent seulement à 141 pour un total de 4,75 millions de francs. De 1979 à 2016, la moyenne se situait à 392 dossiers par an. Pour ce qui est des sinistres liés aux éléments naturels, ils ont été presque deux fois moins nombreux qu’en moyenne, avec 482 dossiers pour 950'000 francs.

 

Une bonne nouvelle pour les assurés

Les placements de capitaux ont aussi fortement pesé dans la balance. Ils laissent apparaître un rendement moyen de 3,15% et 3 millions de francs. Ces bons résultats permettent d’alimenter les fonds de réserve et d’attribuer 1'088'000 francs à la provision pour sinistres dus aux éléments de la nature non réassurés. Le bénéfice global s’élève au final à 3'415'000 francs.

Les assurés profitent en 2017 de cet exercice jugé réjouissant, puisque leur prime s’est abaissée de 20%. Le canton y trouve également son compte, puisqu’il perçoit 10% du bénéfice.

 

Chantiers en vue

D’importants subsides ont été accordés en 2016. Il s’agit pour une part de nouveaux équipements pour les sapeurs-pompiers. Plusieurs communes en ont aussi bénéficié pour mettre à jour leurs réseaux d’eau.

L’analyse des risques incendie conduite en 2016 va mener à la réorganisation des services de sapeurs-pompiers afin de répondre aux risques là où ils sont le plus élevés. Enfin, l’estimation des bâtiments sera informatisée. /ich


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus