Le chantier de la Mandchourie fâche Unia

Unia Transjurane dénonce les pratiques en cours sur le chantier de la Mandchourie. Le syndicat ...
Le chantier de la Mandchourie fâche Unia

Tout ne va pas si bien sur le chantier de la Mandchourie. C’est en tout cas l’avis d’Unia Transjurane qui a dénoncé vendredi le non-respect des conventions collectives

 Voici à quoi ressemblera le bâtiment qui se construit actuellement sur le chantier de la Mandchourie

Unia Transjurane dénonce les pratiques en cours sur le chantier de la Mandchourie. Le syndicat révèle vendredi dans un communiqué plusieurs problèmes sur le lieu de construction du futur bâtiment. Certains travaux seraient par exemple réalisés par des travailleurs non-qualifiés et donc moins bien payés. De plus, pratiquement aucune attestation de conformité des commissions paritaires n’est demandée aux entreprises. Autre problème, le champ d’application de certaines conventions n’est pas clairement établi pour certains travailleurs. Unia Transjurane reproche également qu’aucune entreprise locale ne soit répertoriée pour certains travaux.

Mais le problème principal de ce dossier réside dans la pression sur les prix qui est devenu le principal, et pour ne pas dire unique, critère d’attribution des marchés. Pour Unia Transjurane, cette situation ne peut plus durer et si ces problèmes persistent, le syndicat s’opposera fermement à l’avenir à ce genre de projets. Il souhaite que les autorités entament des discussions rapides sur une révision profonde de la loi sur les marchés publics.

 

La Caisse de pensions prend acte

 

Le maître d’œuvre de ce chantier est la Caisse de pensions du canton du Jura. Contacté ce matin, son directeur n’a pas souhaité réagir. Il a pris acte du fait que les autorités politiques allaient être approchées en vue d’une révision de la loi sur les marchés publics et son application. Il s’agit là, selon lui, d’une problématique dépassant largement le champ de compétences de la Caisse de pensions.

De son côté, la ville de Delémont n’a pas eu connaissance de ces problèmes. Contacté, le maire Damien Chappuis nous a déclaré que si ces accusations étaient avérées, il regrettait ce cas. /ami

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus