Une bagarre ou une violente agression

Le délit manqué de meurtre a été retenu en première instance, le prévenu a fait recours

Palais de justice La Cour pénale doit se pencher sur une affaire de délit manqué de meurtre.

Le prévenu avait-il conscience que ses coups auraient pu entraîner la mort de la victime ? C’est sur cette question que le Tribunal cantonal à Porrentruy devra statuer. La Cour pénale s’est penchée mardi après-midi sur une affaire qui a été traitée en première instance au mois de janvier. Le prévenu a fait recours contre la qualification de délit manqué de meurtre. Il a écopé de 5 ans de peine privative de liberté. L’avocat souhaite que son client soit reconnu coupable de lésions corporelles graves et remis en liberté après les deux années passées en détention. Pendant l’été 2014, dans un bar à Porrentruy, l’homme avait asséné de nombreux coups à la victime.

La procureure et l’avocat de la partie plaignante ont mis en avant les témoignages des autres clients du bar. Ils évoquent un acharnement sur un homme à terre. Les policiers qui ont stoppé l’agression parlent d’un acte d’une rare violence. Les médecins ont dénombré 18 plaies, surtout au visage, causées par un objet tranchant. Le plaignant est d’ailleurs toujours en incapacité de travail à 50% à cause de troubles psychologiques. Selon les témoins, le prévenu aurait cassé un verre à bière afin de frapper la victime, assise à une table, une première fois au visage puis encore à de nombreuses reprises toujours avec le tesson de verre.

Selon l’avocat de la défense, le prévenu, sous l’emprise de l’alcool et de substances illicites, n’avait pas conscience de ses actes et ne pouvait donc pas imaginer les conséquences. Le verre à bière était entier avant le premier coup, puis son client se serait battu à mains nues. De plus, selon lui, ce n’était pas une agression, mais une altercation entre deux individus qui s’est transformée en bagarre générale.

Le jugement sera rendu le 21 juin. Le prévenu est pour le moment incarcéré dans le canton de Fribourg. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus