Un nouvel outil pour gérer le pâturage boisé de Muriaux

Plus de 720 hectares de pâturage boisé à gérer. Pour mener au mieux cette action, la commune ...
Un nouvel outil pour gérer le pâturage boisé de Muriaux

La commune a officiellement signé vendredi l’application d’un plan de gestion intégrée (PGI) prenant en compte les intérêts des différents utilisateurs du site

pâturage Muriaux L'une des six ouvertures réalisées dans le cadre de ce plan de gestion intégrée. Ces espaces d'herbage ont été recréés car la forêt avait pris le dessus et le bétail n'avait plus accès à de la nourriture.

Plus de 720 hectares de pâturage boisé à gérer. Pour mener au mieux cette action, la commune de Muriaux a voulu mettre en place un PGI, un plan de gestion intégrée. Cet outil consiste à prendre en compte les intérêts de tous les utilisateurs du site naturel. Forestiers, agriculteurs, paysans, touristes ou encore écologistes, il s’agit de trouver une gestion du pâturage de Muriaux qui convienne à tous. Aussi, le plan de gestion intégrée prévoit un certain nombre de mesures pour répondre à leurs besoins.

 

Un processus participatif

Ce projet est le fruit de près de dix ans de travail. Développé par la Fondation Rurale Interjurassienne et Natucom, à la demande de la commune de Muriaux, le PGI est le résultat d’une importante collaboration entre les différents acteurs concernés. Les intérêts des uns et des autres étant parfois à l’opposé, il a en effet fallu trouver un terrain d’entente. Ce projet de longue haleine a enfin abouti. Le plan de gestion intégrée a officiellement été signé vendredi. Dans ce document, des mesures d’entretien du pâturage sont listées. Parmi elles, plusieurs ont déjà été menées à bien. C’est le cas pour la création d’ouvertures, soit des espaces d’herbage où le bétail peut  se nourrir, la réorganisation de la répartition des bêtes sur le pâturage, l’installation d’abreuvoir ou encore la rénovation de certains accès pédestres. D’autres améliorations sont encore prévues par le PGI.

Plusieurs des mesures appliquées ont été financées par les autorités cantonales et fédérales. Le pâturage boisé concerné s’étant sur quatre différentes communes dans le Jura et le Jura bernois : Muriaux, Les Bois, Sonvilier et Villeret. Toutefois, le terrain appartient bien à la commune de Muriaux.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus