Des banques de sang exsangues en été

Les réserves de sang se tarissent durant la période estivale et l’approvisionnement est rendu ...
Des banques de sang exsangues en été

Les réserves de sang se tarissent durant la période estivale et l’approvisionnement est rendu difficile par les délais d’attente imposés aux donneurs au retour de l’étranger. Cela concerne aussi les vacanciers venus d’Espagne, d’Italie ou de Grèce

Les centres de transfusion ont un besoin urgent de sang.

L’été n’est pas une période propice pour les réserves de sang. En cette journée mondiale du donneur de sang, qui a lieu mercredi, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et Transfusion CRS Suisse rappellent que le nombre de donneurs potentiels baisse à mesure que les gens partent en vacances. Et pour ne rien arranger, le réapprovisionnement est rendu difficile par le délai d’attente qu’il faut respecter au retour de l’étranger.

L’OFSP et la Croix-Rouge soulignent également que ce délai ne concerne pas uniquement les pays d’Afrique ou d’Asie, mais aussi les destinations du bassin méditerranéen. En effet, les moustiques d’Italie, d’Espagne ou de Grèce peuvent être porteurs du virus West Nile.

Le virus du Nil occidental (ou West Nile) peut provoquer l’apparition brutale d’une fièvre importante après 3 à 6 jours d’incubation. La fièvre s’accompagne de maux de tête et de dos, de douleurs musculaires, d’une toux et d’un gonflement des ganglions du cou. Des complications neurologiques sont également possibles, mais très rares. Néanmoins, l’infection est asymptomatique dans 80% des cas. Si les vecteurs de transmission les plus importants sont la piqûre de moustique et la transfusion sanguine, les oiseaux sauvages et domestiques sont les principaux hôtes du virus.

Pour parer à la pénurie de sang, des collectes mobiles sont régulièrement organisées partout en Suisse. Pour plus d’informations sur les lieux et les dates de passage : www.transfusion.ch

/dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus