La Petite Gilberte a son effigie en bois

Une figure ajoulote est désormais immortalisée dans du bois suisse. Une statue de la Petite ...
La Petite Gilberte a son effigie en bois

Une statue en bois de la Petite Gilberte de Courgenay a été dévoilée mercredi dans le cadre de l’opération Woodvetia destinée à mettre en valeur le bois suisse

La statue de la Petite Gilberte a été réalisée avec du bois du canton. La statue de la Petite Gilberte a été réalisée avec du bois du canton.

Une figure ajoulote est désormais immortalisée dans du bois suisse. Une statue de la Petite Gilberte de Courgenay a été inaugurée mercredi à l’Hôtel de la Gare du village en présence de plusieurs de ses descendants dont la journaliste Tania Chytil. Cette sculpture a été réalisée par l’artiste Inigo Gheyselinck dans le cadre de la campagne Woodvetia. L’opération émane de l’Office fédéral de l’environnement, de la filière bois et du secteur forestier. Elle a pour but de mettre en valeur le bois indigène. Au total, une vingtaine de personnalités suisses ont été sculptées de la sorte, chacune dans une essence provenant de sa région.

 

« Un mythe d’importance nationale »

Le jury souhaitait mettre en valeur l’entraide et l’empathie. Ces deux valeurs caractérisent la Petite Gilberte depuis plus d’un siècle dans toute la Suisse. À 18 ans, Gilberte Montavon travaillait à l’Hôtel de la Gare de Courgenay. Comme elle parlait allemand, elle était très appréciée des soldats de passage lors de la Première Guerre Mondiale. « C’était un rayon de soleil pour ces militaires qui vivaient des moments difficiles », souligne la cheffe de l’Office de la culture du canton du Jura, Christine Salvadé. 

La sculpture grandeur nature de la Petite Gilberte est issue d’une essence typique de la région, à savoir un hêtre du village de plus de cent ans abattu en début d’année. L’occasion de mieux faire connaître le bois indigène et ses qualités mais aussi de rappeler que nos forêts ne sont pas suffisamment exploitées.

Après une tournée dans toute la Suisse, la statue en bois de Gilberte Montavon reviendra définitivement dans le Jura à la fin 2018. Elle sera exposée au public dans un endroit qui reste à définir. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus