Les grands gagnants du vote communaliste

Deux journées historiques, une météo plus que favorable : tout était réuni pour que les dates ...
Les grands gagnants du vote communaliste

Le 18 et le 23 juin resteront dans les annales à Moutier, mais pas seulement pour des raisons politiques. Les restaurateurs de la cité prévôtoise ont largement profité de l’affluence exceptionnelle

bière Le houblon était roi lors des deux journées. (Photo : archives)

Deux journées historiques, une météo plus que favorable : tout était réuni pour que les dates du 18 et du 23 juin laissent leur empreinte chez les restaurateurs de Moutier. Ils sont déjà assurés d’être gagnants dans l’histoire.

Au moment du bilan, beaucoup de stress et de travail pour les tenanciers. Du personnel supplémentaire a été engagé pour absorber le flux continu de commandes. Patrick Muster, tenancier du restaurant Le Soleil parle de « 5000 à 6000 personnes assoiffées larguées en l’espace de deux minutes ». Pour contenter tout le monde, les stocks devaient forcément être conséquents. Le débit était trois à quatre fois plus important qu’en temps normal. Antonio Montanaro, gérant du bar le Tabou estime ainsi avoir éclusé près de 800 litres de bière sur chacune des deux journées.

Au final, autonomistes et antiséparatistes peuvent n’être d’accord sur aucun point, ils partagent tout de même leur condition d’être humain. Béliers et sangliers doivent donc se nourrir et s’abreuver, surtout  quand le mercure frôle les 30 degrés. Des besoins que les tenanciers de restaurants et autres bars ont comblés le sourire aux lèvres. /lgu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus