Thermoréseau alimente les prises électriques

Du courant sort de Thermoréseau. La nouvelle centrale située Sur Roche de Mars à Porrentruy ...
Thermoréseau alimente les prises électriques

Du courant à partir de copeaux de bois

Thermoréseau Les nombreux tuyaux de la nouvelle centrale de Thermoréseau.

Du courant sort de Thermoréseau. La nouvelle centrale située Sur Roche de Mars à Porrentruy produit depuis trois mois du courant, 2,2 millions de kW, ce qui représente l’approvisionnement de 2500 ménages. La chaudière qui utilise des copeaux de bois de la région alimente le chauffage à distance, environ 400 raccordements, et cette énergie permet également de faire tourner une turbine qui produit des électrons. La capacité devrait atteindre les 9 millions de kW par année. Pour comparer, une éolienne produit 3 millions de kW par année. L’ensemble de ce projet, dont l’investissement se monte à 21 millions de francs, constitue aujourd’hui la plus grande centrale de ce type à travers la Suisse romande, et la seconde au niveau de la Suisse. Depuis la création du Thermoréseau en 1999, 82 millions de francs ont été investis dont près des deux tiers ont été facturés à des entreprises jurassiennes.

 

Comment ça marche ?

Dans une chaudière traditionnelle, comme celle qui se trouve sous Bellevue, le bois chauffe l’eau qui est injectée dans le chauffage à distance. Dans l’installation Sur Roche de Mars, le bois chauffe de l’huile thermique à 300 degrés, qui ensuite transforme du silicone organique en gaz. Celui-ci actionne alors une turbine qui produit de l’électricité. Le silicone organique va après coup chauffer les conduites d’eau du chauffage à distance.

 

L’avenir dans le froid

D’ici 4 ans, les deux centrales du Thermoréseau devraient fournir du chauffage à environ 550 raccordements à travers Porrentruy. Mais la centrale « couplage chaleur-force » rencontre un inconvénient, comme l’explique Manuel Godinat. Pour produire de l’électricité, il faut que le réseau demande de la chaleur, ce qui n’est pas le cas en été. Le directeur de Thermoréseau indique que pour maximiser le rendement, il faut trouver de nouveaux consommateurs même en période estivale. L’équipe de l’entreprise bruntrutaine réfléchit à produire du froid à partir du chauffage à distance. Les climatiseurs fonctionnent à l’électricité, mais cette source d’énergie pourrait être remplacée par la chaleur des copeaux de bois.

 

Pour se faire une idée de l’installation

Des portes-ouvertes de la nouvelle installation sont agendées du 6 au 8 octobre. Les écoles primaires, secondaires et secondaires 2 seront aussi invitées à découvrir la centrale quelques jours avant. De plus un sentier didactique sera créé afin d’expliquer les différentes fonctions de la forêt, qui permet d’alimenter les deux installations du Thermoréseau. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus