Du nouveau pour les anciens à Delémont

Deux projets destinés aux personnes du troisième âge vont voir le jour à Delémont
Du nouveau pour les anciens à Delémont

Deux projets destinés aux personnes du troisième âge vont voir le jour à Delémont

Clair-Logis Vue du futur site de « Clair-Logis » à Delémont.

L’accueil des aînés va s’améliorer et se développer à Delémont. Deux projets pour les personnes du troisième âge seront mis en place dans la capitale jurassienne. Ils concernent le site des anciens Abattoirs qui va accueillir une résidence qui prendra le nom de « La Sorne » et celui du bâtiment actuel de « Clair-Logis » qui sera démoli puis reconstruit. Les demandes générales de permis de permis de construire pour les deux nouvelles structures ont été déposées ce lundi. La mise à disposition des terrains par la commune de Delémont en droit de superficie avait été acceptée en votation le 27 novembre dernier à plus de 80%. Les projets permettront de répondre à un réel manque, notamment en ce qui concerne l’accueil en psycho-gériatrie. Delémont et sa couronne ne disposent quasiment pas de places de ce type jusqu’à présent.

 

Les deux projets dans le détail

Le premier projet, celui de la Résidence « La Sorne », accueillera 26 lits EMS et 41 appartements protégés. Il verra donc le jour sur le terrain des anciens Abattoirs. Le bâtiment existant – qui n’est pas protégé – sera détruit.

Le second projet sera donc situé à la route de la Mandchourie, à la place de l’édifice actuel de « Clair-Logis ». Il comprendra 40 lits d’unités de vie psycho-gériatrique, 10 appartements protégés, 10 lits court-séjour et un centre d’accueil de jour spécialisé pour les patients psycho-gériatriques. Le bâtiment de « Clair-Logis » sera ainsi démoli et un nouvel édifice plus grand sera érigé à cet endroit. La réalisation des deux projets sera coordonnée. Les résidents de « Clair-Logis » seront temporairement transférés sur le futur site de « La Sorne » avant d’être déplacés à nouveau dans leur nouveau bâtiment de la route de la Mandchourie. Ce dispositif n’était pas prévu dans un premier temps mais il a finalement été retenu pour éviter aux patients et au personnel de « Clair-Logis » de subir de trop longs désagréments durant les travaux.

La construction de la nouvelle résidence « La Sorne » démarrera ainsi dès l’automne pour s’achever au printemps 2019. La réalisation du nouveau bâtiment de la Fondation Clair-Logis suivra dans la foulée pour se terminer à fin 2020. L’ensemble des travaux est devisé à 30 millions de francs. L’argent est investi par la société Gestiparcs qui est déjà à l’origine de la résidence « La Jardinerie ». /comm + fco

Résidence La Sorne Vue de la future résidence « La Sorne ».


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus