Une grande fresque en costumes

Deux femmes sont à l’origine des costumes nécessaires pour le spectacle « Les Jardins des Gueules ...
Une grande fresque en costumes

Deux femmes sont à l’origine des costumes nécessaires pour le spectacle « Les Jardins des Gueules rouges » à Delémont

Aline Dessarzin (à droite) et Maryvonne Wermeille (à gauche) ont été les petites mains des « Jardins des Gueules rouges ». Aline Dessarzin (à droite) et Maryvonne Wermeille (à gauche) ont été les petites mains des « Jardins des Gueules rouges ».

Près de 300 costumes pour une fresque qui s’annonce grandiose à Delémont. La première des « Jardins des Gueules rouges » sera jouée ce vendredi soir sur le site des usines Von Roll. Le spectacle comptera huit représentations jusqu’au 26 août.

La nouvelle création de la Confrérie des Jardiniers se déroule dans les années 1913 à 1918 et évoque l’exploitation des mines de fer dans la région. Une trentaine de costumes ont été entièrement créés alors que les autres ont été loués ou sont issus de pièces prêtées et rassemblées pour l’occasion.

L’ensemble du travail a été réalisé par deux personnes : Aline Dessarzin a occupé la fonction de costumière et Maryvonne Wermeille celle de responsable de la friperie. Habiller en tenues d’époque les 300 personnes qui œuvrent pour le spectacle – comédiens, techniciens ou encore personnel d’accueil – n’a pas été de tout repos afin de retrouver l’atmosphère du début du siècle dernier. /fco

Aline Dessarzin nous présente tout d’abord quelques types de costumes créés pour l’occasion :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus