Le Conseil communal de Haute-Sorne réagit

L’exécutif de la commune fusionnée a publié un communiqué dans lequel il présente sa position ...
Le Conseil communal de Haute-Sorne réagit

L’exécutif de la commune fusionnée a publié un communiqué dans lequel il présente sa position après l’enquête ouverte contre lui suite à des soupçons de dysfonctionnement

Commune de Haute-Sorne Le torchon brûle au sein du Conseil communal de Haute-Sorne (photo: archives).

Le Conseil communal de Haute-Sorne fait part de sa réaction suite à l’enquête ouverte à son encontre par le Gouvernement jurassien. L’exécutif a publié un communiqué mardi en début de soirée. La démarche fait suite à la mise en place d’une enquête après la dénonciation de dysfonctionnements par la conseillère communale Nicole Eggenschwiler. Le Conseil communal de Haute-Sorne prend acte et fait part de sa surprise. Il indique ne pas avoir été mis au courant de la démarche de la conseillère communale. Il répète qu’il attend avec sérénité les résultats de l’enquête confiée au Contrôle cantonal des finances.

Le Conseil communal de Haute-Sorne indique, notamment, qu’il « préserve ses droits de poursuites disciplinaires ou pénales en lien avec les accusations portées à son encontre par Nicole Eggenschwiler ». Il se dit d’autant surpris qu’une « procédure de médiation » avait été demandée au printemps dernier au délégué aux affaires communales en raison des « graves problèmes relationnels » entre l’élue PCSI et les membres de l’exécutif. Le Conseil communal précise encore que ce procédé avait pour but de « mettre un terme aux importants différents relationnels » que Nicole Eggenschwiler entretient « depuis le début de la législature » avec les membres du Conseil communal. La procédure avait été engagée par Raphaël Schneider et avait été acceptée par les deux parties, poursuit l’exécutif, qui estime ainsi qu’elle devient « caduque ».

Les membres du Conseil communal de Haute-Sorne se disent, par ailleurs, « unis et soudés comme jamais » et prêts à « poursuivre leur travail en faveur de la population ». Ils réitèrent, enfin, leur « totale et entière confiance » envers le personnel municipal. Ni le maire de Haute-Sorne, Jean-Bernard Vallat, ni la conseillère communale Nicole Eggenschwiler n’étaient atteignables mardi soir. /comm + fco

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus