Du rouge foncé pour Saignelégier

Les comptes 2016 ont bouclé sur un déficit pour Saignelégier. Présenté jeudi en fin de journée ...
Du rouge foncé pour Saignelégier

Les comptes 2016 du chef-lieu taignon bouclent sur un déficit d'un peu moins de 1,2 million de francs, à cause d'amortissements extraordinaires

L'administration communal de Saignelégier L'administration communale de Saignelégier

Les comptes 2016 ont bouclé sur un déficit pour Saignelégier. Présenté jeudi en fin de journée, le dernier exercice s’est soldé avec un excédent de charges d’un peu moins de 1,2 million de francs (charges de 13,5 millions de francs et produits de 12,3 millions de francs), alors que le budget prévoyait une perte de 100'000 francs. Si l’on prend uniquement le résultat ordinaire de l’an dernier, il a permis de dégager un bénéfice de 67'000 francs…

Le résultat négatif final s’explique par des amortissements extraordinaires de plus de 1,2 million de francs. Ce montant est lié à des charges « non assumées » durant les années précédentes. « Cela touche notamment le domaine de l’action sociale comme par exemple les frais de crèche, de l’UAPE et du Foyer des Marguerites », explique Cédric Dubail, le nouveau caissier communal entré en fonction en juin 2016 et qui a donc présenté ses premiers comptes dans le village franc-montagnard. L'assemblée communale de Saignelégier, qui se prononcera notamment sur ces comptes, se tient lundi soir à 20h.

 

« De la négligence, pas de malversation ou d’enrichissement personnel »

Le maire de Saignelégier a été clair. « Il n’y a pas eu de malversation ou d’enrichissement personnel. Il s’agit plutôt de la négligence », a expliqué Joël Vallat. L’élu socialiste, qui veut que la localité reparte d’un bon pied et sur de bonnes bases, avoue toutefois que « c’est dur à vivre et à accepter mais voilà, c’est une année comme ça ». Joël Vallat ne se représentera pas cet automne à la tête de l’exécutif de Saignelégier.

Par ailleurs, l’investissement net a atteint 206'000 francs en 2016 pour la commune de Saignelégier. L’endettement brut a, de son côté, diminué d’environ 1,3 million et atteint 23,6 millions de francs. A noter encore que la vérification des comptes a été effectuée, pour la première fois, par un organe de contrôle professionnel. /bbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus