Le projet de déchetterie régionale n'est pas enterré

Le projet de déchetterie régionale ne tombe pas à l'eau, mais le SEOD veut se donner le temps ...
Le projet de déchetterie régionale n'est pas enterré

Le SEOD continue de croire au projet de déchetterie régionale, mais il veut assurer ses arrières

Le projet de déchetterie régionale ne tombe pas à l'eau, mais le SEOD veut se donner le temps. Le comité du Syndicat de gestion des déchets de Delémont et environs a décidé d’ouvrir une réflexion après les votations sur l’avant-projet, selon un communiqué publié jeudi. Douze communes sur 22 avaient accepté le crédit pour sa réalisation, mais seulement cinq (Haute-Sorne, Delémont, Mervelier, Mettembert, La Scheulte) avaient choisi d’y adhérer, ce qui représente 53% de la population. Le critère des 62% n’avait donc pas été atteint. Le comité du SEOD annonce ce jeudi que le projet n’est pas enterré pour autant.

 

Une étude pour s'assurer de la faisabilité

Il est impératif que le coût du projet ne dépasse pas 27 francs par habitant. Le comité a mandaté une étude à hauteur de 5'000 francs pour s’assurer de la faisabilité d’une déchetterie régionale. Il ne laisse donc pas tomber le projet, mais veut repartir sur de nouvelles bases. Le comité de la nouvelle législature sera donc appelé à le faire mûrir. Les cartes seront aussi redistribuées quant à l’emplacement sur lequel la déchetterie pourrait voir le jour. Le site de Courtételle avait été retenu, mais ce choix n’est pas fixé pour le moment. Le SEOD recule donc pour mieux sauter et pour trouver de bonnes solutions. Il souligne que la nécessité d’améliorer la gestion des déchets dans la région n’a pas été contestée lors des votations. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus