Une motion pour que le dépistage du cancer du sein reste gratuit

Le Gouvernement a décidé de mettre fin à la gratuité du dépistage du cancer du sein, pour permettre ...
Une motion pour que le dépistage du cancer du sein reste gratuit

Le Gouvernement a décidé de mettre fin à la gratuité du dépistage du cancer du sein, pour permettre le financement du dépistage du cancer du côlon. Le député CS POP Rémy Meury a déposé une motion interpartis au Parlement : selon lui, le dépistage du cancer du sein doit rester gratuit

 Rémy Meury a déposé une motion au Parlement pour le maintien de la gratuité du programme du dépistage du cancer du sein.

Un nouveau programme de dépistage du cancer du côlon va être mis en place en collaboration avec le canton de Neuchâtel. C’est ce qu’a annoncé le Gouvernement jurassien. Le coût de ce programme est estimé à 70 000 francs par an. Pour le financer, il a été décidé que le dépistage du cancer du sein ne serait plus gratuit. Les femmes devront donc payer 18,50 francs tous les deux ans pour effectuer ce test, ce qui est jugé inadmissible par les nombreux signataires de la motion, élus de six groupes parlementaires et menés par Rémy Meury.

 

Le cancer du sein : le plus fréquent chez les femmes

L’exécutif argue que le cancer du côlon est l’un des plus fréquents, tous sexes confondus, et qu’il est donc nécessaire que les patients ne déboursent pas un centime pour se faire dépister.

Or, la motion rappelle que, selon le rapport de la ligue suisse contre le cancer basé sur la période de 2009 à 2013, le cancer du côlon est le troisième plus fréquent chez les hommes (2350 cas), après le cancer du poumon (2500 cas) et le cancer de la prostate (6200 cas) . Pour les femmes, le cancer du côlon est le deuxième plus fréquent (1850 cas), derrière le cancer du sein (5900 cas. Les chiffres précités sont tous arrondis). 

« Décider de mettre fin au dépistage du cancer le plus fréquent et le plus mortel pour les femmes pour financer un autre dépistage pour les deux sexes, est inacceptable à nos yeux », écrit Rémy Meury. Il salue l’initiative de gratuité du dépistage du cancer du côlon, mais prétend que cela ne devrait pas remettre en cause le financement du dépistage du cancer du sein.
Il demande donc que ce programme reste gratuit.\cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus