Le harcèlement de rue : une réalité dans le Jura

Le socialiste Loïc Dobler interrogeait il y a peu le gouvernement jurassien sur ses moyens ...
Le harcèlement de rue : une réalité dans le Jura

Le socialiste Loïc Dobler interrogeait il y a peu le gouvernement jurassien sur ses moyens d’action pour lutter contre ce phénomène, la réponse du gouvernement ne l’a que partiellement satisfait

Sifflements, remarques déplacées, tentatives de séduction ou encore une main mise aux fesses : le harcèlement de rue est une problématique qui concerne aussi le Jura.

Le député socialiste, Loïc Dobler, interrogeait il y a peu le gouvernement jurassien sur ses moyens d’action pour lutter contre ce phénomène. La réponse du gouvernement ne l’a que partiellement satisfait.

Premier élément relevé par le Gouvernement : le Jura n’est pas doté d’une loi spécifique au harcèlement de rue, comme le sont d’autres cantons tels que Genève ou Neuchâtel. Dans sa réponse, il évoque le cahier des charges de l’Etat jurassien. Ce dernier a pour mission « de lutter contre la violence conjugale et familiale sous toutes ses formes… ». Pour cela, il a initié en 2000 la constitution d’un « Groupe coordination violence ». Cette entité a pour but de coordonner l’information, la prévention et la prise en charge de la violence sous toutes ses formes. Un premier pas, qui n’est pas suffisant pour Loïc Dobler. Le socialiste estime que les mesures restent encore insuffisantes.

 

Une campagne de sensibilisation en vue

Dans sa réponse, le Gouvernement jurassien, lui, certifie avoir conscience de la situation. Il déclare vouloir lutter contre ce phénomène, mais ne pas pouvoir renforcer son réseau de professionnels en la matière. Seule chose en vue pour endiguer le problème : la mise en place, par le « Groupe coordination violence », d’une campagne de sensibilisation en 2018.

Loïc Dobler espère que les moyens financiers alloués par le canton seront suffisants pour réaliser une campagne de sensibilisation d’envergure. Le député jurassien souhaite dresser un bilan détaillé de la situation sur la base des informations recueillies dans  le cadre de cette action. Des mesures plus ciblées devraient ensuite être envisagées. /lhu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus