Une palissade métallique provoque le chaos

Le recours d’un résident d’une commune de Val Terbi, qui avait érigé un mur pour s’isoler de ...
Une palissade métallique provoque le chaos

Le recours d’un résident d’une commune de Val Terbi, qui avait érigé un mur pour s’isoler de ses voisins sans autorisation, a été rejeté par la juge administrative

 (Photo: image d'archives)

La juge administrative a tranché. Elle a rejeté le recours d’un Suisse alémanique possédant une résidence secondaire dans le Val Terbi. L’homme avait installé une palissade sans autorisation sur sa propriété. Le résident avait fait recours à la suite de l’intervention de l’autorité communale. Cette dernière l’avait invité à déposer une demande d’autorisation en bonne et due forme.

 

Litige de voisinage

Tout a commencé lorsque deux personnes du village n’ont pas su s’entendre. Le propriétaire débouté décide alors d'ériger une palissade métallique pour l’abriter de la résidence de son voisin. Or, il réalise cet aménagement sans autorisation, alors même qu’il est sous le coup d’une interdiction de toute nouvelle transformation depuis 2010.

Dérangés par la palissade métallique, des voisins se plaignent auprès de l’autorité communale. En sa qualité de police des constructions, cette dernière a suggéré au recourant de se mettre en règle. Une invitation contre laquelle le Suisse alémanique avait décidé de faire recours. /comm+lhu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus