La plus belle terrasse de l’été est au Roselet

Le concours de « LA plus belle terrasse de l’été » a récompensé ses lauréats. Organisée par ...
La plus belle terrasse de l’été est au Roselet

Le 3e concours de Jura Tourisme et GastroJura tient ses lauréats : l’Auberge du Roselet remporte le prix du public, tandis que le jury récompense Le Soleil à Châtillon, le St-Hubert à Mormont et l’Auberge d’Ajoie à Porrentruy

Les lauréats de cette cuvée 2017 Les lauréats de cette cuvée 2017: Raphaël Theurillat et son épouse (Le Roselet), Virginie Cortat (Le Soleil), Béatrice et Stéphane Gschwind (Le Saint-Hubert), et Madeleine Chariatte et Fanny Schlegel (Auberge d'Ajoie)

Le concours de « LA plus belle terrasse de l’été » a récompensé ses lauréats. Organisée par Jura Tourisme et Gastro Jura, la 3e édition a vu le public désigner l’auberge du Roselet pour son charme tout en longueur qui souligne la vue sur les magnifiques paysages des Franches-Montagnes. Comme à l’accoutumée, le jury a attribué trois coups de cœur. Le premier revient au café-restaurant du Soleil à Châtillon, dont le côté urbain dans un cadre vert est inattendu dans le petit village. L’auberge Saint-Hubert à Mormont et ses airs de dolce vita ont également séduit le jury. Nouvelle venue, l’auberge d’Ajoie à Porrentruy se place en 3e position avec sa terrasse cosy surplombant l’Allaine et qui met en valeur le patrimoine historique de la maison de style Art Nouveau.

 

Boum des votes

Nouvelle mouture pour cette 3e édition : les établissements ont participé sur une base volontaire, c’est-à-dire qu’ils se sont inscrits au concours, contrairement aux années précédentes où les votants pouvaient choisir n’importe quelle terrasse. Ce nouveau procédé a présenté plusieurs avantages, selon le directeur de Jura Tourisme Guillaume Lachat. Les restaurateurs ont été plus actifs auprès de leur clientèle et plus engagés à présenter leur terrasse sous son meilleur jour. Il a par ailleurs été possible de photographier chaque terrasse et de mettre en ligne une galerie d’images. Le public a ainsi vu son choix facilité. Preuve en est la participation : 7'581 personnes ont voté cette année, contre 4'700 en 2016.

La démarche initiée par Jura Tourisme et GastroJura gagne également en pérennité. Les organisateurs constatent que le concours a insufflé un certain dynamisme auprès des restaurateurs de la région pour embellir leur terrasse. Les lauréats des années précédentes se montrent en outre ravis des retombées pour leur établissement. Eduardo Gomes, de l’auberge Les Chatons au Noirmont, vainqueur en 2016, « ne tire que du positif de cette expérience ». Son chiffre d’affaires a augmenté de 20% grâce à la visibilité que le concours a offerte à son restaurant. Il mentionne que la clientèle s’est élargie non seulement aux autres districts, mais également à d’autres cantons. /ich


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus