Accès au train rendu difficile à Bassecourt

Il est parfois difficile de grimper dans le train à Bassecourt. Les travaux en cours à la gare ...
Accès au train rendu difficile à Bassecourt

Un quai provisoire a été installé à la gare de Bassecourt et il provoque quelques problèmes

Il est parfois difficile de grimper dans le train à Bassecourt. Les travaux en cours à la gare pour améliorer l’offre des CFF occasionnent certains dérangements. Le quai habituel est désormais clôturé, alors qu’un quai provisoire a été installé. Ce dernier ne répond pas à toutes les normes, ce qui rend l’utilisation du train parfois plus compliqué, surtout pour certaines catégories de personnes.

 

Changement d’habitude

Depuis qu’un quai provisoire est installé à la gare de Bassecourt, pas facile de s’y retrouver quand on n’a pas l’habitude. L’automate à billets est toujours en fonction à l’endroit habituel. Or, l’accès au train se fait par l’autre côté du bâtiment, en passant devant l’arrêt de bus et en empruntant un chemin étroit spécialement aménagé et bien indiqué. L’accès n’est pas optimisé pour les personnes malvoyantes ou aveugles et son étroitesse peut poser des problèmes aux heures de pointe, surtout lorsqu’on se promène en fauteuil ou avec une poussette. Mais là où réside le plus gros problème, c’est que l’accès au train ne se fait pas à plain-pied. Il y a une marche d’une quinzaine de centimètres à franchir entre le quai et le wagon. A noter que le quai provisoire restera en place jusqu’à l’été prochain. Les CFF sont conscients du problème. Les personnes en situation de handicap peuvent appeler le Call Center de l’ex-régie fédérale à cet effet pour y commander une assistance gratuite. Toutes les informations relatives à cette offre sont disponibles sur le site des CFF. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus