« Belprahon dit OUI » dépose un recours

Le comité de campagne « Belprahon dit OUI » souhaite l’annulation du scrutin du 17 septembre ...
« Belprahon dit OUI » dépose un recours

Les autonomistes du village ne jettent pas les armes et contestent la tenue du vote communaliste du 17 septembre

Belprahon Les autonomistes de Belprahon avaient le masque après l'annonce du résultat du vote communaliste le 17 septembre dernier. Aujourd'hui, ils contestent la tenue du scrutin. (photo: archives Belprahon 17.09.17)

Le comité de campagne « Belprahon dit OUI » souhaite l’annulation du scrutin du 17 septembre à Belprahon et l’organisation d’un nouveau vote communaliste lorsque le sort de Moutier sera définitivement connu. Il a déposé ce mardi un recours en ce sens auprès de la Préfecture du Jura bernois. Pour les autonomistes, la population ne s’est pas prononcée en toute connaissance de cause il y a dix jours, puisque des recours sont toujours traités par le préfet suite au « oui » des Prévôtois le 18 juin dernier.

 

Pour rappel, les citoyens de Belprahon avaient décidé – pour sept voix – de rester dans le canton de Berne, et donc de ne pas rejoindre le canton du Jura comme Moutier.  Le comité « Belprahon dit OUI » note que des citoyens ont voté « non » de crainte de voir leur commune partir seule dans le Jura. Il estime donc que la condition première d’un vote démocratique et en toute connaissance de cause n’a pas pu être organisé à Belprahon par la faute des autorités de surveillance, à savoir la Préfecture, le Grand Conseil bernois et le Conseil-exécutif.

 

Durant la campagne, le comité autonomiste avait signalé par lettre au préfet que le non-traitement des recours à Moutier constituait un véritable motif de recours ultérieur contre le résultat de la votation. /rch + comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus