L’UDC JB condamne le comportement des autonomistes à Belprahon

L’UDC du Jura bernois condamne fermement le comportement des autonomistes à l’encontre de Manfred ...
L’UDC JB condamne le comportement des autonomistes à Belprahon

Le parti juge les insultes proférées contre le Conseiller national Manfred Bühler innaceptables

Le 17 septembre, Manfred Bühler (au centre) s'était réfugié chez un habitant de la commune sous les huées des partisans autonomistes Le 17 septembre, Manfred Bühler (au centre) s'était réfugié chez un habitant de la commune sous les huées des partisans autonomistes

L’UDC du Jura bernois condamne fermement le comportement des autonomistes à l’encontre de Manfred Bühler le 17 septembre à Belprahon. Le Conseiller national qui s’était rendu dans le village après l’annonce du « non » au rattachement avec le Jura s’était alors fait copieusement insulter. Dans son communiqué diffusé vendredi, le parti parle même de menaces.

Si l’UDC JB déclare que la déception des perdants est compréhensible, il déplore en revanche « un comportement inacceptable à l’encontre d’un élu fédéral ». Le parti pointe notamment du doigt le député-maire de Vellerat et secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien, Pierre-André Comte. Ce dernier avait notamment été filmé en train de traiter Manfred Bühler de « petit con ». L’UDC JB déclare encore que le 18 juin à Moutier, aucun élu jurassien n’a été injurié ou inquiété d’une quelconque manière, bien que le résultat des deux votes fût similaire, avec 51,7% de « oui » à Moutier contre 51,5% de « non » à Belprahon.

Contacté vendredi matin, le président de l’UDC JB, Patrick Tobler, déclare que son parti en restera là dans cette affaire. Nous avons aussi demandé à Manfred Bühler s’il entendait porter plainte. Il ne se livre pour l’instant à aucun commentaire mais indique qu’il communiquera à ce propos ultérieurement. /ast

L'arrivée de Manfred Bühler à Belprahon


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus