Pierre-André Comte appelle l’UDC JB à balayer devant sa porte

Pierre-André Comte n’a pas tardé à réagir après que l’UDC JB a dénoncé le comportement des ...
Pierre-André Comte appelle l’UDC JB à balayer devant sa porte

Le député-maire de Vellerat se demande si le parti est vraiment habilité à donner des leçons

Pierre-André Comte Pierre-André Comte appelle l'UDC du Jura bernois à balayer devant sa porte avant de donner des leçons

Pierre-André Comte n’a pas tardé à réagir après que l’UDC JB a dénoncé le comportement des autonomistes à l’égard de Manfred Bühler le 17 septembre à Belprahon. Le Conseiller national avait été hué et insulté par la foule à son arrivée après l’annonce du « non » au rattachement avec le Jura, ce que le parti agrarien a qualifié d’inacceptable vendredi matin. Dans son communiqué, l’UDC citait notamment le député-maire de Vellerat et secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien, Pierre-André Comte, filmé en train de traiter Manfred Bühler de « petit con ». Le secrétaire général du MAJ s’est à son tour fendu d’un communiqué pour mettre les choses au point.

« Mes mots s’adressaient aux occupants d’une voiture pleine de Sangliers qui injuriaient le Jura, bras d’honneur et tutti quanti », explique Pierre-André Comte. Il poursuit en rappelant que Manfred Bühler se plaint alors qu’il a traité les Jurassiens de rats par le biais d’une affiche de son parti pendant la campagne sur le vote communaliste de Moutier.

Il prend encore en exemple un message Facebook posté par un antiséparatiste accompagné d’une photo du massacre d’Oradour-sur-Glane agrémentée de la légende « Moutier ville jurassienne ». Pour rappel, Oradour-sur-Glane est un village français détruit par la Waffen-SS pendant la seconde guerre mondiale dans une attaque qui a fait 642 morts. Ce message a été aimé et commenté par Manfred Bühler qui écrivait, smiley à l’appui, qu’il s’agissait d’une « analyse sans concession, non dénuée de pertinence ».

Pour en revenir à Belprahon, Pierre-André Comte affirme que le Conseiller national UDC n’est venu que pour se moquer des perdants du jour, et qu’il ferait mieux de rester prudent dans ses accusations. Le secrétaire général du MAJ conclut en demandant si l’UDC est habilitée à donner des leçons de bonne conduite et renvoie ses membres « aux insultes qu’ils n’ont pas cessé de proférer à l’égard du Jura depuis la campagne du 24 novembre 2013 ». Il avertit aussi que si Manfred Bühler veut une plainte pour comportements et propos racistes, injurieux et irrespectueux du passé, il l’aura.

Contacté vendredi après-midi, Pierre-André Comte confirme qu’une plainte est à l’étude côté autonomiste. Il ajoute que les exemples cités devraient être poursuivis d’office par le ministère public. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus