Une nouvelle halle pour les charpentiers à Delémont

L’Ecole jurassienne du bois s’agrandit avec l’inauguration d’une nouvelle halle pour les futurs ...
Une nouvelle halle pour les charpentiers à Delémont

L’Ecole jurassienne du bois s’agrandit avec l’inauguration d’une nouvelle halle pour les futurs charpentiers

Ecole jurassienne du bois L'Ecole jurassienne du bois à Delémont comprend désormais une nouvelle halle pour les charpentiers.

Les apprentis charpentiers du Jura et du Jura bernois bénéficient d’un nouvel écrin à Delémont. La halle de l’Ecole jurassienne du bois – baptisée EJB2 - qui leur est destinée a été inaugurée ce vendredi. Le bâtiment situé à la rue de la Jeunesse est relié à la halle réservée aux menuisiers et ébénistes qui est opérationnelle depuis 2010. L’édifice comporte une surface de 1'000 mètres/carré et d’une hauteur de travail de 8 mètres. La construction de la nouvelle halle de l’Ecole jurassienne du bois a coûté 2,7 millions de francs. La réalisation du projet a bénéficié de divers soutiens financiers dont celui du canton du Jura. L’édifice appartient à l’AJMCE, l’Association jurassienne des menuisiers, charpentiers, ébénistes. La construction de la nouvelle halle a été rendue nécessaire par le passage de 3 à 4 ans de la formation de charpentier et par l’attrait grandissant des jeunes pour les professions du bois.

 

Des métiers qui changent et qui plaisent

Les apprentis charpentiers du Jura et du Jura bernois sont formés au Ceff à Moutier pour la théorie et à Delémont pour les cours pratiques. Le métier a considérablement changé avec l’arrivée des ordinateurs et du numérique. Les jeunes bénéficient ainsi de cours en dessins assistés par ordinateur. Les métiers du bois réunissent actuellement environ 150 élèves – dont une quarantaine de charpentiers – dans le Jura et le Jura bernois. Des chiffres qui suffisent à couvrir les besoins des entreprises, selon le président de l’AJMCE. Martin Gigon souligne que le métier de charpentier a le vent en poupe avec la volonté toujours plus forte de construire des bâtiments respectueux des normes environnementales. Lors de l’inauguration officielle de la nouvelle halle, le président de la FECEM, la Fédération romande des entreprises de charpenterie, d’ébénisterie et de menuiserie, Pascal Schwaab a d’ailleurs affirmé que le bois serait « le matériau du XXIème siècle ». Le ministre jurassien de la formation, Martial Courtet, a indiqué, quant à lui, que la nouvelle structure consistait « un outil indispensable pour dynamiser le secteur ». Il a également souligné l’importance de « faire évoluer le savoir-faire dans un marché difficile ». Martial Courtet a, enfin, salué « l’esprit interjurassien » du projet, « à l’heure du futur transfert de Moutier dans le Jura ».

A noter encore que des portes ouvertes sont organisées ce vendredi et samedi à l’occasion de l’inauguration de la halle des charpentiers. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus