Les Nations Unies à Courtemelon

Des représentants des Nations Unies étaient présents samedi à Courtemelon à l’occasion du Concours ...
Les Nations Unies à Courtemelon

Des représentants des Nations Unies étaient présents samedi à Courtemelon à l’occasion du Concours suisse des produits du terroir, un concept transposé dans plusieurs pays d’Afrique du Nord par l’ONUDI

 Photo : Georges Henz

Le Concours suisse des produits du terroir fait des émules en Afrique du Nord. Le modèle de la manifestation qui a lieu samedi et dimanche à Courtemelon a été transposé au Maroc il y a quatre ans et il arrive cette année en Tunisie. L’ONUDI, l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel, cherchait des moyens pour mieux mettre en valeur les produits locaux et elle a été séduite par le concept suisse mis en place par la Fondation rurale interjurassienne il y a plus de dix ans.

 

De nombreux avantages  

Des représentants de l’ONUDI étaient présents samedi sur le site de la FRI. Selon Ebe Muschialli, le modèle helvétique est très viable pour faciliter l’accès aux divers marchés des produits du terroir. « Il a aussi un impact pédagogique car on dit aux producteurs ce qui a fait qu’ils n’ont peu eu de médailles et ils peuvent intervenir sur la qualité de leur produit », souligne Ebe Muschialli.

L’ONUDI envisage encore d’exporter le Concours suisse des produits du terroir dans d’autre pays. Des discussions ont notamment été engagées en Egypte, au Monténégro et dans certains pays d’Amérique latine. /alr  

Interview d'Ebe Muschialli


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus