Un ancien avocat a abusé de la confiance de ses clients

L’ancien avocat acquitté sur une des trois affaires. Le juge pénal du Tribunal de première ...
Un ancien avocat a abusé de la confiance de ses clients

L’homme de loi a été reconnu coupable jeudi matin d’abus de confiance mais pas d’escroquerie

château

L’ancien avocat acquitté sur une des trois affaires. Le juge pénal du Tribunal de première instance à Porrentruy a rendu son verdict jeudi après-midi. Un homme comparaissait pour avoir trahi la confiance de ses clients. Le prévenu a été libéré des accusations qui pesaient sur lui dans l’affaire principale, mais il a été condamné pour abus de confiance simple et qualifié pour les deux autres cas. Il a écopé de 90 jours amende à 10 francs avec un sursis de 2 ans. Il devra également payer un dédommagement de 1'000 francs à l’une des victimes.

Le prévenu a gardé des sommes d’argent versées par des tiers pour ses mandants, alors que ceux-ci ne lui en avaient pas donné l’autorisation. Il n’avait non plus pas le droit de se rembourser ses notes d’honoraires grâce à ces rentrés financières.

Concernant la principale affaire, le prévenu a été libéré de tous les faits, notamment l’escroquerie. Selon le juge, le plaignant aurait dû se rendre compte que son avocat lui mentait et ne lui présentait aucun document prouvant l’avancée du dossier pour acquérir une ferme. Un faux procès-verbal, à propos d’une séance fictive avec le ministre Charles Juillard et l’ancien président du PDC suisse Christophe Darbellay, n’avait pas été signé par toutes les parties, ce qui aurait dû attirer l’attention de la victime.

Concernant le faux dans les titres, là aussi, l’homme de loi a été acquitté, puisque le PV n’avait pas de portée juridique.

Dans la principale affaire, le plaignant compte agir par voie civile pour espérer le remboursement des 210'000 francs qu’il aurait versés au prévenu. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus