Un projet de triple halle de gym à Saignelégier

Répondre aux besoins sportifs des Taignons grâce à une triple halle de sport. Depuis le printemps 2016, une commission travaille sur un préprojet de construction d’un tel édifice à Saignelégier.

Plan de situation du préprojet de la triple halle de gym, qui pourrait voir le jour à Saignelégier. Plan de situation du préprojet de la triple halle de gym, qui pourrait voir le jour à Saignelégier.

Une triple halle de sport pourrait voir le jour à Saignelégier d’ici 2020. Pour le moment, elle n’est qu’en état de projet, mais la commission qui y travaille prévoit de construire trois salles, des gradins, et des locaux de vestiaires et rangement, cela pour répondre aux besoins des habitants des Franches-Montagnes, des sociétés sportives et des écoles. La triple halle se tiendrait à côté du Centre de Loisirs. Le projet a été présenté à la presse mercredi soir.

 

Un projet encore trop cher

Le projet n’en est encore qu’à ses balbutiements et il manque encore plusieurs éléments pour le concrétiser, selon Bertrand Faivet, membre de la commission, notamment au niveau du budget  : «  Il y a encore un petit nœud, car si la commune de Saignelégier est intéressée par le projet, il est encore trop cher.  »

Aujourd’hui, la commission estime à 5,5 millions de francs le coût total de ces travaux, soit la construction d’une triple halle mais aussi l’adaptation de l’ancienne. Mais grâce à des subventions, le village pourrait n’avoir plus qu’à payer 3,2 millions de francs. C’est ce qu’a présenté la commission mercredi soir. «  On a observé  des halles qui existent déjà dans le coin, et elles ont toutes des coûts élevés. On travaille donc à réduire ces coûts  : on veut faire une halle à bas prix, mais pas une halle au rabais. Par exemple, on n’a pas besoin de cacher les tuyaux dans les murs, s’ils sont apparents, ça coûte moins cher et cela n’empêchera pas d’avoir un bâtiment fonctionnel.»

Si le projet voit le jour, c’est le Centre de Loisirs de Saignelégier qui en gérerait les travaux, puis les bâtiments. La commune serait locataire. La commission compte continuer d'affiner ce préprojet. Elle souhaite le présenter à votation en assemblée communale de Saignelégier au plus tard en juin 2018. \cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus