A Rocourt, peu d'intérêt malgré la fusion

La politique n'intéresse pas les citoyens de Rocourt. La commune ajoulote, qui rejoint celle ...
A Rocourt, peu d'intérêt malgré la fusion

La politique n'intéresse pas les citoyens de Rocourt. La commune ajoulote, qui rejoint celle de Haute-Ajoie au 1er janvier, n'a pas de candidat officiel pour la représenter au sein du législatif de la commune fusionnée

fusion Rocourt et Haute-Ajoie photo: archives

Officiellement, Rocourt n’a pas de candidat au Conseil communal de Haute-Ajoie pour la législature 2018-2022. La commune ajoulote, qui va rejoindre Haute-Ajoie au 1er janvier 2018, n’a plus besoin d’élire un maire et quatre conseillers communaux. Une seule personne suffit pour représenter Rocourt au sein de l'exécutif de la commune fusionnée. Sauf que personne n’a déposé sa candidature au terme du délai du dépôt des listes.

 

Passage de témoin

Les conseillers communaux nous ont, dans l’ensemble, indiqué que pour des raisons professionnelles ou personnelles, ils souhaitaient laisser la place à d’autres citoyens. « Nous nous sommes tous beaucoup impliqués ces dernières années et nous souhaitions, pour diverses raisons, passer le témoin », a déclaré le maire actuel de Rocourt Raymond Périat.

 

Désintérêt politique

Du côté du reste de la population, pas plus de succès. Personne n’a été motivé à endosser le rôle du représentant de Rocourt au sein du Conseil communal de Haute-Ajoie. « Je pense que les citoyens y voient une charge de travail trop importante. C’est vrai que c’est devenu assez lourd comme fonction. Beaucoup de séances ont lieu en journée, ce qui n’est pas toujours compatible avec son emploi du temps », note Raymond Périat. « De plus, peut-être que certains citoyens craignent la difficulté de la tâche de par son importance au vue de la taille de la commune fusionnée ».

 

Candidat officieux

Toutefois, la situation risque de bien se terminer à Rocourt car suite au constat de cette liste vide, un citoyen s’est manifesté. Ismaël Vuillaume a fait part de son intérêt auprès des autorités et de la population de Rocourt. Mais le 22 octobre, c’est bien une élection libre qui aura lieu. /afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus